8 Avril 2019

Afrique: Comment améliorer la gestion des finances publiques

Tagged:

En 2015 les Africains avaient de bonnes raisons d'espérer que les 193 pays membres de l'ONU adopteraient les Objectifs de développement durable. Il s'agissait de mobiliser un large éventail de ressources nationales et internationales pour y parvenir, et de mettre fin à la pauvreté d'ici 2030 "sans laisser personne" sur le bord de la route.

Or l'endettement public croissant, le ralentissement généralisé de l'économie et l'affaiblissement du multilatéralisme empêchent beaucoup de pays africains de progresser. Confrontés à ces difficultés, ils doivent améliorer la gestion des finances publiques (GFP) pour atteindre les Objectifs de développement durable. Pour cela, en collaboration avec leurs partenaires de développement, ils doivent réexaminer leur stratégie habituelle pour répondre au problème complexe de leurs finances publiques.

La plupart de leurs budgets publics sont déjà sous tension, sans même prendre en compte le financement des objectifs de développement durable. Et en raison de la baisse du prix des matières premières et de la hausse des taux d'intérêt envisagée par les pays développés, la situation de certains pays africains pourrait s'aggraver.

De ce fait, pour progresser sur la voie des Objectifs de développement durable, ils doivent gérer leurs services publics plus efficacement et à moindre coût. Et beaucoup d'entre eux doivent améliorer la conception de leur politique, sa mise en œuvre et son évaluation, ainsi que l'élaboration et la planification de leur budget.

Afrique

Forte mobilisation des villes africaines contre le changement climatique

Sous l'impulsion de la Banque africaine de développement (BAD), des représentants des collectivités… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.