Sénégal: Un gouvernement avec un Premier ministre en voie de disparition

Le Premier ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah Dionne (photo d'archives).

Au Sénégal, le président Macky Sall a nommé le gouvernement ce dimanche 7 avril en fin de soirée. Trente-deux ministres ont été nommés, sept ministères ont été supprimés. L'équipe sera bientôt dépourvue d'un Premier ministre.

En effet, l'exécutif a prévu à terme de supprimer la fonction. Et ce, afin de garantir l'efficacité des réformes pour le nouveau quinquennat de Macky Sall. C'est ce qu'explique la présidence. Une décision qui a pris de court les membres de l'opposition.

Lancer le chantier de la suppression du poste de Premier ministre, une démarche précipitée, juge Thierno Bocoum, proche d'Idrissa Seck, le premier opposant au président : « Macky Sall, encore une fois, se met dans une logique d'une gestion solitaire de l'Etat. Lorsqu'il s'agit de mettre à neuf des réformes aussi importantes, il serait intéressant que les populations soient impliquées. Et on a tous constaté que ce n'est pas une promesse électorale. »

Pierre Goudiaby Atepa, rallié à Ousmane Sonko qui est arrivé en troisième position de l'élection présidentielle, salue au contraire un risque pris par Macky Sall : « Il n'y a plus de fusible, il est en direct avec son peuple. Si ça marche, c'est tant mieux et j'espère que ça va marcher ; si ça ne marche pas, c'est lui. Il ne pourra plus se réfugier derrière quelqu'un. »

Le chef de l'Etat a promis une phase de dialogue politique avec l'opposition. Pour Babacar Gaye du Parti démocratique sénégalais (PDS), sans Premier ministre c'est mal parti : « Le président Macky Sall est en train de porter un coup dur à la faisabilité de ce dialogue politique. La suppression du poste de Premier ministre remet en cause la place de l'opposition dans le jeu politique et réduit les pouvoirs de contrôle de l'Assemblée nationale. »

L'Assemblée nationale devra adopter le projet de loi bientôt élaboré en Conseil des ministres. Le tout en vue de modifier la Constitution du pays.

Liste des 32 ministres nommés ce dimanche 7 avril

Sidiki Kaba : ministre des Forces ArméesAly Ngouille Ndiaye : ministre de l'IntérieurAbdoulaye Daouda Diallo : ministre des Finances et du budgetAmadou Bâ : ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l'extérieurMalick Sall : ministre de la JusticeMansour Faye : ministre du Développement Communautaire et de l'équité socialeMouhamadou Moctar Cissé : ministre du Pétrole et de l'énergieMariama Sarr : ministre de la Fonction publique et du renouveau service publicOumar Youm : ministre des Infrastructures et du transportAmadou Hott : ministre de l'économie, du plan et de la coopérationAbdoulaye Diouf Sarr : ministre de la Santé et de l'action socialeMoussa Baldé : ministre de l'Agriculture et de l'équipement ruralSerigne Mbaye Thiam : ministre des eaux et assainissementNdeye Saly Diop Dieng : ministre de la Femme et de la familleAlioune Sarr : ministre du Tourisme et du Transport aérienAminata Mbengue Ndiaye : ministre des Pêches et de l'Économie maritimeMamadou Talla : ministre de l'Éducation nationaleOumar Gueye : ministre des Collectivités territorialesCheikh Oumar Anne : ministre de l'Enseignement supérieurMoustapha Diop : ministre du Développement industrielAbdou Karim Sall : ministre de l'Environnement et du développement durableSophie Gladima : ministre des Mines et de la géologieMatar Ba : ministre des SportsSamba Ndiobène Ka : ministre de l'ElevageSamba Sy : ministre du Travail et du dialogue socialAbdou Karim Fofana : ministre de l'Urbanisme et du logementAminata Assomme Diatta : ministre du Commerce et des PMEAbdoulaye Diop : ministre de la Culture et de la communicationNene Fatoumata Tall : ministre de la JeunesseZahra Iyane Thiam : ministre de la MicrofinanceDame Diop : ministre de l'EmploiNdeye Diké Ndiaye Diop : ministre de l'Economie numérique et des télécoms

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.