8 Avril 2019

Sénégal: Mbour - Journées mondiales de la jeunesse de Dakar 2019 - Monseigneur Benjamin Ndiaye invite les jeunes à la conversion...

La 34ème édition des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Dakar 2019 a été clôturée hier dimanche 07 avril par une messe présidée par l'Archevêque de Dakar au niveau du sanctuaire marial de Popenguine. Monseigneur Benjamin Ndiaye y a invité les milliers de jeunes venus des différentes paroisses du Sénégal et de la sous-région à la conversion et à la purification des cœurs.

Et c'est le Diocèse de Saint-Louis qui a été choisi pour abriter les prochaines JMJ nationales prévues en 2024.

L'effervescence était à son comble au niveau du sanctuaire marial de Popenguine qui a refusé du monde, hier dimanche, à l'occasion de la messe des JMJ Dakar 2019. Une messe qui a été présidée par l'Archevêque de Dakar en présence de tous les évêques et une multitude d'autorités étatiques, locales et coutumières. Dans son sermon, Monseigneur Benjamin Ndiaye a invité la jeunesse à la conversion et à la purification des cœurs.

Il est également revenu sur les nombreuses difficultés qu'endurent, de nos jours, les jeunes dans leur quête d'emploi. "Les jeunes d'aujourd'hui éprouvent d'énormes difficultés à cause du chômage. L'emploi reste jusqu'ici leur plus grande inquiétude. Ils s'interrogent beaucoup sur comment gagner leur vie", s'est désolé Monseigneur Benjamin Ndiaye qui a toutefois invité les jeunes à ne jamais baisser les bras, à ne pas se décourager dans la vie. Selon lui, les jeunes méritent bien d'être aidés, appuyés et accompagnés par les autorités de ce pays.

... ET PLAIDE POUR DES FORMATIONS ADÉQUATES POUR LES JEUNES POUR LUTTER CONTRE L'IMMIGRATION IRRÉGULIÈRE

La problématique de l'immigration clandestine a été également abordée dans son sermon. L'Archevêque de Dakar d'inviter les jeunes à abandonner cette pratique irrégulière qui fait énormément de victimes en mer et d'emprunter les voies légales pour rallier l'étranger. "Notre jeunesse devrait pouvoir bénéficier de formations adéquates afin qu'il leur soit facile, plus tard, de trouver du boulot".

Venu représenter le Gouvernement à cette messe, le ministre Augustin Tine y a formulé des prières afin que "ces JMJ soient sources de grâces et bénédictions pour la jeunesse africaine rassemblée au niveau de de sanctuaire marial de Popenguine".

Monseigneur Benjamin Ndiaye s'est également réjoui de l'accueil réservé la veille (samedi) à la croix des JMJ arrivée par la mer à bord d'un bateau de la marine. Une croix qui a été remise aux jeunes du Diocèse de Dakar, organisateurs de cette 34ème édition des JMJ nationales par le Nonce Apostolique. Cette croix sera, par la suite, transportée par ces milliers de jeunes qui ont fait une procession depuis la plage de Popenguine jusqu'au sanctuaire marial où ils ont longuement loué le Seigneur par des chants et acclamations en présence de nombreuses délégations de jeunes venus des pays de la sous-région notamment la Gambie, le Mali, la Mauritanie, la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Niger et la Guinée-Bissau et la Guinéé. Plusieurs activités ont également marqué ces JMJ 2019 notamment des veillées de prières, des enseignements et catéchèse. L'innovation de cette année fût le Forum de l'entrepreneuriat des jeunes en vue de leurs montrer toutes les opportunités d'emplois, de formations et de financements qui s'offrent à eux.

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.