Afrique: La couverture maladie universelle est essentielle au développement durable

Cette année, la Journée mondiale de la santé met l'accent sur l'importance de l'accès universel aux services de santé primaires. « L'amélioration des services de santé ne suffit pas ; il faut des politiques et des actions dans de nombreux domaines, y compris les facteurs sociaux, économiques et environnementaux », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

La couverture universelle de la santé est une condition fondamentale pour bâtir des sociétés et des économies saines et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), a déclaré António Guterres dans son message pour la Journée mondiale de la santé, célébrée chaque 7 avril.

La Journée met l'accent sur le rôle des soins de santé primaires dans la réalisation de la couverture universelle.

Le Secrétaire général a rappelé que si la santé est un droit de l'homme, la moitié de la population mondiale n'a toujours pas accès aux services de santé de base et a indiqué que l'objectif de la couverture universelle était de garantir à tous un accès équitable à ces soins sans difficultés financières.

Cent millions de personnes sont poussées dans l'extrême pauvreté chaque année parce qu'elles n'ont pas les moyens de se payer des soins médicaux, selon le dernier rapport financier de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui analyse les données de 2016.

En outre, un centre de santé sur quatre dans le monde manque d'eau ou de services d'assainissement, une situation qui touche 2000 millions de personnes dans le premier cas et 1 500 millions dans le second, selon les données d'une nouvelle étude conjointe de l'Organisation mondiale de la Santé et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.