8 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Criminalité forestière - Deux containers de 20 pieds de bois de vène saisis soit l'équivalent de 200 arbres abattus

La Brigade spéciale de surveillance et d'intervention (Bssi) continue sa chasse aux fossoyeurs de la forêt ivoirienne. En collaboration avec la Direction de la production et de l'industrie forestière (Dpif) du ministère des Eaux et Forêts (Minef), elle a saisi, le 7 avril 2019, deux containers de 20 pieds de bois de vène.

C'est précisément à Anougble-kouadiokro, à 45 km de Didiévi que la Bssi a mis la main sur cette importante quantité de bois de vène représentant l'équivalent de 200 arbres abattus.

Dans une note dot Fratmat.info a reçu copie, le ministère des Eaux et Forêts indique qu'une enquête est en cours pour situer les responsabilités et appréhender les contrevenants.

C'est le lieu de souligner que le bois de vène constitue plus de 80% du couvert végétal au-dessus du 8ème parallèle.

Si ce couvert qui se situe à la porte d'entrée du désert est détruit, soutiennent des experts, le nord sera exposé à la sécheresse et à la famine. C'est dire tout le danger que représente sa destruction.

Crée en janvier 2019, la Bssi s'emploie à lutter contre toutes les formes de criminalités forestières.

Cote d'Ivoire

Cacao - La Côte d'Ivoire et le Ghana lèvent la suspension des ventes de la campagne 2020-2021

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, les plus gros producteurs de cacao au monde, lèvent la suspension des ventes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.