Congo-Brazzaville: Académie militaire Marien-Ngouabi - La vingt-quatrième promotion des élèves officiers d'active prête serment

La cérémonie de prestation de serment devant le drapeau national et du port des alphas argentés marquant la fin de la première phase de formation (Fetta) a été présidée, le 6 avril, par le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo.

Quatre-vingts apprenants au total font partie de la vingt-quatrième promotion. Durant quinze semaines, outre l'instruction en salle et la pratique sur le terrain, cette promotion a réalisé un raid sur une distance estimée d' une cinquantaine de kilomètres ; un bivouac synthèse. Le passage sous le drapeau a été célébré, ponctué par le port des alphas argentés qui constituent un des rituels faisant partie des rites et traditions de l'académie militaire Marien-Ngouabi.

Pour évaluer cette première phase de la formation initiale, un rallye de fin de formation commune de base a été organisé. Par ailleurs, la formation élémentaire était axée sur quatre volets, à savoir la formation à l'exercice de l'autorité ; les connaissances militaires ; l'éducation physique militaire et sportive ; la formation académique.

A l'issue de cette première phase, pour le peloton spécial, six élèves officiers d'active ont obtenu une moyenne comprise entre 15 et 15,99/20, soit une moyenne générale du peloton de 14,43/20. Pour le peloton interarmes, la moyenne la plus forte est de 16,36/20 et la plus faible de 12,84/20, soit une moyenne générale de 14,60/20.

En ce qui concerne la vingt-quatrième promotion, la moyenne générale est de 14,51/20.

Notons que cette cérémonie clôturée par un défilé militaire s'est déroulée en présence du haut commandement militaire, des attachés de défense accrédités en République du Congo ainsi que des ambassadeurs de la République centrafricaine et du Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.