9 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Colloque sur la cohésion sociale/ Cheick Boikary Fofana - "Nous voulons un débat d'idées"

Le Cheikh Aïma Boikary Fofana invite, à l'orée de la présidentielle de 2020, les hommes politiques ivoiriens à opter pour des débats d'idées. Il a lancé l'appel ce jeudi 4 avril, à l'occasion du colloque international sur la cohésion sociale, initié par le Conseil fédéral des tidjanis en Côte d'Ivoire (COFETCI).

"Je voudrais dire à nos hommes politiques de faire l'effort que le débat politique soit un débat d'idées, de programme et non de personne ou de région", a-t-il interpellé.

Selon lui, le discours doit essentiellement porter sur les besoins réels de la population." Ce que nous voulons, c'est une Côte d'Ivoire émergente, qui peut donner du travail, l'éducation à nos enfants et un toit à tous les Ivoiriens. C'est ça l'essentiel.

Ce n'est pas de penser à soi ou de rejeter l'autre", a-t-il situé. Pour revenir au colloque dont le thème est " La tariqat tidjaniya et sa contribution à la cohésion sociale", le cheikh s'est dit heureux de l'initiative." Notre pays est issu de la diversité ethnique, religieuse et politique. Cette diversité nous impose une philosophie du vivre ensemble.

Nous devons tous œuvrer pour que la Côte d'Ivoire soit un pays de paix, de fraternité où il fait bon vivre", a-t-il signalé.

Le ministre de la Fonction publique, Issa Coulibaly, représentant le Premier ministre, patron du colloque, allant dans le même sens que son prédécesseur, a salué l'effort des tidjanis dans la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire.

" Nous nous réjouissons de votre engagement à désarmer les cœurs pour qu'en Côte d'Ivoire plus jamais nous ne connaissions ni déchirure ni fracture sociale", a-t-il souligné.

À en croire le ministre, le gouvernement, en invitant" les acteurs politiques à un dialogue inclusif sur des sujets sensibles tels que la recomposition de la CEI", est déterminé à jouer sa partition.

" Les propositions pertinentes qui en sortiront seront soumises au vote de l'Assemblée nationale pour avoir une CEI consensuelle", a-t-il précisé. Avant de conclure en ces termes:" Le gouvernement attend beaucoup des résolutions de ce colloque afin de les traduire en acte et programme".

Pour Mariatou Koné, ministre de la Solidarité et de la Cohésion sociale, par ailleurs présidente du colloque," le climat sociopolitique actuel tendu avec son corolaire de violence verbale, physique, d'incitation à la haine, à l'intolérance et au mépris de l'autre vient rappeler que des défis importants demeurent malgré des avancées notables réalisées sur la voie d'une paix durable."

Dans ce climat sociopolitique tendu, les enjeux liés à l'élection présidentielle de 2020 ne font qu'exacerber les inquiétudes et les angoisses des populations", a-t-elle relevé.

Les participants à ce colloque viennent de 11 pays. Ce sont une dizaine de conférences qui seront prononcés par d'éminents guides religieux et universitaires.

Cote d'Ivoire

Wilfried Zaha - Une offre rejetée par Crystal Palace pour l'Ivoirien

Arsenal aurait essuyé un refus de Crystal Palace après une grosse offre pour Wilfried Zaha. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.