Cote d'Ivoire: Diaspora et familles - Une innovation digitale, pour renforcer la solidarité, lancée

Il sera bientôt possible à la diaspora d'émettre des tickets destinés à soutenir les proches restés au pays.

Des tickets qui permettront aux bénéficiaires de se soigner dans les cliniques privées de Côte d'Ivoire. C'est le tour de force que propose Djoba cash, une application développée par une start up ivoirienne.

Le lancement officiel a eu lieu le 6 avril dans le quartier d'Angré à Abidjan. «Cette application vient favoriser la solidarité entre la diaspora et leur famille», a expliqué Ludovic Ouattara, président de Djoba cash.

Pour donner vie à cet ambitieux projet, la jeune entreprise a récemment signé un partenariat avec le syndicat National des Médecins Privés de Côte d'Ivoire (Synamepci).

«Cette collaboration permettra aux bénéficiaires de tickets de se soigner dans le réseau de cliniques du Synamepci partout en Côte d'Ivoire», a promis le président de ce syndicat, le président Sidick Bakayoko, présent à la cérémonie de lancement.

Il était accompagné d'une importante délégation de professionnels de la santé, venus témoigner leur soutien à ce projet novateur. Sidick Bakayoko a salué cette initiative qui favorisera la prise en charge de nombreux malades dans les meilleures conditions.

Notamment parce que ces tickets ne sont pas monnayables et sont uniquement destinés à la prise en charge sanitaire, a-t-il souligné.

«L'un des avantages, c'est le taux de 2% que nous appliquons. C'est l'un des plus faibles du marché», a laissé entendre Ludovic Ouattara, qui a indiqué s'inscrire dans le social.

Notons que le projet sera lancé à l'issue d'une phase pilote qui sera menée avec un échantillon d'acteurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.