Afrique de l'Ouest: Députés du Bassin du Niger - Le réseau régional dresse son bilan et dégage les perspectives

Deux ans après sa création à Bamako, Mali (novembre 2017), le réseau régional des députés des Etats de l'Autorité du bassin du Niger (Abn) dresse le bilan de son bureau.

Le Grand hôtel du Plateau a servi de cadre, le mardi 9 avril 2019,, pour évaluer et faire le point sur les activités de cette entité de l'organisation.

Le député du Mali, Abdoulaye Fofana, président de ce réseau régional, dans cette perspective, a annoncé que les missions et attributions de leur structure seront exposées aux participants. Il s'agira également, a-t-il poursuivi, de faire l'état des lieux des contributions des Etats membres du réseau.

Chaque député dans son pays va s'organiser, dans le cadre de l'action gouvernementale, pour que son Etat paie sa contribution.

Relevons que c'est en raison des tensions de trésorerie engendrées par le non payement à temps des contributions des Etats membres que l'Abn a mis en place le réseau régional des députés.

Il est constitué de députés en provenance de 9 pays : la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Nigeria, la Guinée, le Cameroun et le Tchad. Abdoulaye Fofana a précisé que durant son mandat, la mission qui lui a été assignée était de faire signer la résolution pour donner vie à leur réseau.

« Sur les 9 pays membres du réseau, seuls deux pays n'ont pas encore signé la résolution. Il s'agit de la Côte d'Ivoire et du Bénin. Nous pensons que c'est un problème de compréhension avec ces pays.

Raison pour laquelle nous avons organisé cette 2e session à Abidjan pour que les autorités ivoiriennes comprennent l'utilité du réseau régional des députés de l'Abn », a-t-il expliqué.

Concernant les perspectives de l'organisation, M. Fofana a fait savoir que le projet de règlement intérieur du réseau sera présenté lors de cet atelier. Une feuille de route 2019-2021 de ses activités sera également élaborée à cette occasion, selon lui.

Diawara Mamadou, le vice-président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, représentant le président de l'Hémicycle, Amadou Soumahoro, à cette rencontre, a soutenu que la tenue de cette 2e session du réseau régional en terre ivoirienne permettra de diffuser les messages de l'Abn aux députés et aux populations vivant dans le pays en vue de les sensibiliser aux problèmes de l'eau.

Il a assuré que la Côte d'Ivoire honorera ses engagements par la signature très bientôt de la résolution relative à la mise en place du réseau régional des députés des Etats de l'Abn.Abderahim Bireme Hamid, le secrétaire exécutif de l'Abn était présent à cet atelier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.