Gabon: Education nationale - La colère des élèves ne baisse pas...

Les élèves du lycée de Bikélé, sont à leur tour, entrés en scène ce mercredi 10 avril. Ils ont tenu un mouvement d'humeur au rond-point du PK12. La circulation dans plusieurs autres zones de Libreville est également prise en otage par les jeunes qui réclament toujours l'annulation des mesures gouvernementales.

Au rond-point du PK12, la circulation est très perturbée ce matin. Des élèves bloquent les taxi-bus afin d'empêcher ces derniers à embarquer d'autres élèves voulant se rendre en classe. Par la même occasion, le reste des usagers ne pouvait non plus s'embarquer et vaquer à leurs occupations. Cette situation a causé un véritable désordre sur cette voie située à la sortie de la ville et permettant à la capitale gabonaise de communiquer avec le reste du pays.

La situation était quasiment identique dans d'autres zones de Libreville. Les élèves, plus ou moins organisés, refusent d'aller en classe depuis le 8 avril. Cela fait trois jours qu'ils sont dans la rue pour réclamer au gouvernement l'annulation de la mesure sur l'obtention du Baccalauréat et de la bourse d'études universitaires. Il faut désormais être âgé au maximum de 19 ans et avoir la moyenne de 12/20 à l'examen pour bénéficier de ladite bourse.

Face à la presse en début de semaine, Julien Nkoghe Bekale, le Premier ministre gabonais, ne semblait pas prêt à revenir sur ces mesures. Dans certaines écoles, les associations des parents d'élèves ont annoncé des réunions d'urgence pour voir dans quelle mesure soutenir le mouvement de leurs enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Education

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.