10 Avril 2019

Congo-Brazzaville: Lutte contre le réchauffement climatique - Le Dr Maurice Itous Ibara propose la solution de l'énergie solaire liquéfiée

interview

L'énergie solaire est renouvelable, propre et n'émet aucun gaz à effet de serre (G.A.S) car elle a pour source le soleil. Le Dr Maurice Itous Ibara, physicien - chimiste, s'est attelé depuis plusieurs années pour chercher à fabriquer une énergie identique qu'il appelle « Energie solaire liquéfiée » afin de trouver une solution universelle aux énergies fossiles qui détruisent l'environnement et polluent l'atmosphère. Dans l'interview qu'il a accordée aux Dépêches de Brazzaville, il affirme que le Congo peut accéder au leadership mondial dans la production de cette énergie solaire liquéfiée.

Dr Maurice Itous Ibara, pensez-vous que l'énergie solaire liquéfiée soit une solution universelle aux énergies fossiles qui détruisent l'environnement et polluent l'atmosphère ? Y a-t-il un seul pays au monde qui soit placé sur le podium des énergies renouvelables ?

Le 19 novembre 2018, lors de la première révolution scientifique et industrielle, j'ai présenté les échantillons de l'énergie solaire liquéfiée que j'ai fabriquée et couplé avec le pétrole à magnons. D'après la Germanwatch et son Climate change performance index (qui lui permet de publier chaque année un classement qui décrypte les performances des différents pays du monde ayant une politique efficace sur les énergies renouvelables afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre), il n'y a pas un seul pays qui, de nos jours, soit placé sur le podium de ceux qui luttent le mieux contre le réchauffement climatique. Les trois premières places sont toujours laissées vides. Ce n'est pas une erreur de leur part. Germanwatch a toujours l'audace de laisser ces trois premières places vides afin de symboliser, selon, lui l'incapacité des Etats à mettre en place des politiques efficaces pour réduire leurs émissions de CO2.

La quatrième place est donnée à la Suède, la cinquième à Lituanie, la sixième au Maroc, la septième à la Norvège, la huitième au Royaume-Uni, la neuvième à la Finlande, la dixième à la Lettonie, la onzième au Malte, la douzième à la Suisse, la treizième à la Croatie, la quatorzième à l'Inde, la quinzième à la France, la seizième à l'Italie, la dix-septième au Danemark, la dix-huitième au Portugal, la dix-neuvième au Brésil, la vingtième à l'Ukraine.

Que faut-il faire pour occuper la première place ?

Pour occuper la première place de ce classement, il faut nécessairement maîtriser l'énergie solaire parce que le soleil est la seule énergie qui soit inépuisable, disponible et qui produit les autres énergies renouvelables : le vent (l'éolien), les marées ; la chaleur (géothermie) ; le bois - énergie, résidus de récolte, la paille (biomasse) ; mouvements de l'eau (hydraulique des cours d'eau)... Si le Congo peut se réveiller des pénombres et réhabiliter ses chercheurs, les suivre, il pourra arracher la première place du classement des pays qui luttent contre le réchauffement du climat et se placer sur le podium des énergies renouvelables. Déjà, il a le leadership mondial dans la production de l'énergie solaire liquéfiée.

Qu'est ce qui le prouve ?

Avant de répondre à cette question, je commence par rendre hommage au défunt président Marien Ngouabi (paix à son âme) qui fut un féru de la physique et détenteur d'un diplôme d'études approfondies en énergie solaire. Le Congo a le leadership mondial dans la production de l'énergie solaire liquide parce qu'il est le premier à en fabriquer, le premier donc à posséder la formule permettant d'obtenir cette énergie mère renouvelable et en quantité à satisfaire tous les besoins des pays du monde. Il est aussi le premier pays à découvrir cette énergie sur terre. A l'état naturel, cette énergie se loge dans la terre, dans les êtres vivants sous différentes formes où l'on peut retrouver de l'électricité froide ou de la lumière quelque fois appelée influx nerveux, dont la vitesse est la même que celle du soleil, c'est-à-dire 300 000 km/s.

Où peut-on trouver cette énergie solaire liquéfiée au Congo et quelle est son importance, surtout pour les économies du monde ?

Cette énergie est fabriquée au laboratoire de l'Académie de sciences et des arts du Congo. Son importance, c'est qu'avec l'énergie solaire liquéfiée, l'homme est capable de fabriquer des gisements non polluants de pétrole et de mines. Rappelons que le pétrole fossile est le premier responsable de la pollution du climat ou de l'atmosphère, donc le premier responsable du réchauffement climatique. Les économies du monde peuvent bien se réjouir de l'arrivée prochaine de l'énergie solaire liquide dans leurs laboratoires, soit après licence. Désormais, l'homme est capable de cultiver le pétrole à magnons (renouvelable), le charbon, le diamant, le platine, le cobalt, le coltan, l'uranium, le mercure, l'argent, le sélénium, l'or, le plutonium, le magnésium, le fer, le silicium (renouvelable ou non polluant) ... Avec l'énergie solaire liquéfiée, l'homme est désormais capable de fabriquer tout ce que le soleil peut fabriquer. Il y a la capacité de substituer toutes les énergies fossiles en énergies renouvelables.

Que peut-on dire sur sa découverte ?

La découverte de l'énergie solaire liquéfiée constitue une véritable révolution industrielle. Elle modifie la carte du monde. L'homme est désormais capable de créer l'univers de laboratoire avec l'énergie solaire liquéfiée. Par univers de laboratoire, l'homme pourra produire les origines de l'univers (et de la vie), le big-bang à magnons (au laboratoire), l'environnement (biodiversité) de laboratoire, le système pluvieux, vents, airs, atmosphère (climat chaud et climat froid) de laboratoire, le système solaire de laboratoire de la même manière que notre soleil fabrique les planètes, les étoiles lumineuses, les météorites, etc. Selon la loi de la transformation de la matière : solidification - liquéfaction - état gazeux, il est possible de solidifier l'énergie solaire liquéfiée pour fabriquer les pièces de moteurs d'automobiles non polluants. On parlera dans le futur des automobiles sans moteur. Les moteurs du futur auront la taille d'une clé USB ou d'une carte SIM prépayée, tellement qu'ils seront très petits et permettront aux membres de se connecter dans le monde. Lorsque nous parlons d'automobiles ou engins, nous faisons allusion aux voitures du futur, avions, trains, missiles, fusées, bateaux... Avec les mines solaires comme l'uranium, le cobalt, le platine renouvelables, etc., l'homme fabriquera des engins qui pourront voyager à une vitesse solaire (près de 300 000 km/s) et qui lui permettront de visiter toutes les planètes du système solaire dont lui-même le soleil (avec les nouvelles fusées ... ).

Quel est son avantage dans le cadre de la nouvelle électronique ?

Dans le cadre de la nouvelle électronique ou des nouvelles télécommunications, avec l'énergie solaire liquéfiée et solidifiée, on fabriquera des appareils électroniques de type solaire : nouveaux GPS, scanner, nouveaux ordinateurs, panneaux solaires, téléphones mobiles, nouvelles transmissions et météorologies... . Le coltan solaire ou renouvelable, par exemple, joue un rôle essentiel dans le développement des nouvelles technologies solaires, surtout liées aux nouvelles télécommunications dont les téléphones portables de dimensions solaires, nouveaux GPS, nouvelles télévisions, nouvelles fusées spatiales (susceptibles de visiter le soleil et tout son système dans le rapport homme - soleil ), nouveaux missiles dits solaires, appareils photographiques susceptibles de filmer ou visualiser l'inédit, fabrication des armes téléguidées à portée solaire (dont les munitions ont une portée pratique avec renouvellement). L'industrie des jeux électroniques et celles de consoles musicales, des jeux vidéo trouveront de la bonne matière où le caractère solaire fera accomplir les hautes dimensions des appareils eux-mêmes insondables et insoupçonnables.

Congo-Brazzaville

Le paludisme, cause d'absentéisme à l'école et au travail

Au Congo-Brazzaville, le paludisme représente la première cause de mortalité chez les enfants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.