Burkina Faso: Kongoussi (Bam) - Au moins sept blessés dans un accident de la route

L'accident est survenu à l'entrée de Kongoussi, autour de 3 heures du matin quand le camion de transport de marchandises a vu une de ses roues avant, s'éclater.

Interrogé par l'AIB sur le lieu de l'accident, le conducteur du camion Abdoul Ganiou Kaboré a surtout indexé le mauvais état de la route.

« Vous savez que la route n'est pas bonne entre Malou et Kongoussi. Il y a de nombreux trous qui nous empêchent de circuler. Nous étions chargés en direction de Djibo. Et arrivée en ces lieux, ma roue avant s'est éclatée et j'ai fini ma course hors de la chaussée.

C'est déplorable parce que la route est défectueuse. Nous déplorons sept blessés qui étaient sur le marchandise et de nombreux dégâts matériels » a-t-il expliqué.

Les blessés ont été évacués à l'hôpital de Kongoussi et leurs vies sont hors de danger. Mais en attendant que la police de Kongoussi qui a fait le constat, situe sur les vrais mobiles de l'accident, il a été recommandé la prudence aux usagers de la route.

En rappel, la route nationale 22 bitumée en 2007 a connu une dégradation excessive ces dernières années principalement sur le tronçon Malou-Kongoussi distant de 40 Km environ. Le 22 décembre 2017, le conseil des ministres a annoncé sa réhabilitation en béton bitumineux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.