10 Avril 2019

Burkina Faso: Forum d'affaires avec la Turquie - Pour le renforcement des relations économiques entre les deux pays

Le président du Conseil d'affaires Turquie-Burkina Faso, Ahmet Dal, a nourri l'espoir que ce forum puisse renforcer les bases de développement des relations économiques entre les hommes d'affaires des deux pays.

Et « la visite officielle du président du Faso en Turquie peut y contribuer » a-t-il soutenu. Car même si les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté ces dernières années (50 millions de dollars en 2014 contre 90 millions de dollars en 2017), « ils restent en deçà de nos potentialités respectives » a indiqué le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Mahamadi Sawadogo.

Pourtant, « le Burkina Faso dispose d'énormes potentialités économiques faiblement exploitées et d'un environnement des affaires attractif que le gouvernement ne cesse d'améliorer » a soutenu le Ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Harouna Kaboré.

« Les reformes plus récentes sont l'adoption d'un nouveau code des investissements incitatif et attractif, d'une loi portant organisation de la concurrence et d'une loi sur la promotion des petites et moyennes entreprises » a souligné le ministre.

Il a, par conséquent, invité les hommes d'affaires turcs « à saisir les opportunités qui s'offrent à eux pour booster les échanges économiques gagnant-gagnant ».

Prenant la parole à la tribune pour clore les travaux, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a dit combien son séjour en Turquie allait être mis à profit pour établir des balises solides, avec son homologue Réception Tayyip Erdogan.

Burkina Faso

L'amendement du code pénal doit être déclaré inconstitutionnel

Reporters sans frontières (RSF) appelle le Conseil constitutionnel du Burkina Faso à déclarer non… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.