Burkina Faso: Groupe scolaire Guinkouma - Les élèves «désertent» les classes pour l'hémicycle

Forte d'une trentaine d'élèves, la délégation conduite par M. Zongo a visité tour à tour l'exposition des images de l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, celle des images des différents présidents de l'institution parlementaire de George Konseiga (1948) à Alassane Bala Sakandé (actuel président).

Cette visite aura marqué Inès Belemssigri, élève en classe de Terminale D1. Celle qui jusque-là, ignorait certains détails sur le fonctionnement du parlement burkinabè, dit être édifiée. «J'ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas dans ma vie.

Surtout sur les dirigeants passés comme présents de notre Assemblée nationale», confie la jeune fille. Désormais, Mlle Bemssigri compte être le professeur de ses camarades qui n'ont pas eu cette opportunité sur l'histoire de l'AN.

Alex Zangré, élève en classe de 1ère D a réalisé au terme de la visite et des échanges, que les députés n'étaient pas des conseillers, mais plutôt des représentants du peuple contrairement à ce qu'il croyait.

C'est d'ailleurs ce que recherchaient les responsables de cet établissement pour qui, l'enseignement doit mettre un accent particulier sur la pratique après la théorie. «Les élèves entendent beaucoup de choses à l'école comme dans la rue au sujet de nos institutions.

Aller constater de visu et poser des questions de compréhension est très important pour leur culture générale. Une chose est de lire et d'écrire mais une autre est de toucher du doigt les réalités. Aujourd'hui, ils peuvent mettre un visage sur les noms qu'ils entendent», fait remarquer M. Zongo.

En rappel, le groupe scolaire Guinkouma qui signifie «Entraide et solidarité» en langue locale Bissa, est située dans la commune rurale de Saaba.

Fort d'environ 1200 élèves répartis dans 18 classes, de la 6e à la Tle, il comprend également une école de formation des enseignants du primaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.