Ile Maurice: Visite officielle - Journée marathon pour le président kenyan

Une visite qui marque le début de l'ère des exportations avec le Kenya. C'est ainsi que le Premier ministre Pravind Jugnauth a qualifié la présence du président Uhuru Kenyatta à Maurice depuis hier, mercredi 10 avril. Cette visite présidentielle est la troisième cette année, après celles du Mozambique et de Madagascar. Ce matin, Uhuru Kenyatta a rencontré le Premier ministre pour un tête-à-tête au bâtiment du Trésor.

Au cours de cette rencontre, les deux pays ont procédé à la signature de six protocoles d'accords dans plusieurs domaines, dont les services financiers, le tourisme, l'art et la culture, ainsi que l'éducation. Si le Premier ministre se réjouit de ces signatures d'accords, il affirme dans la foulée que d'autres accords entre le Kenya et Maurice sont en cours notamment l'un sur le Mutual Legal Assistance.

Pravind Jugnauth affirme que cette visite d'État marque le début de l'ère des exportations avec le Kenya. Quant au président Uhuru Kenyanatta, il estime que les deux pays sont bien placés pour développer l'économie océanique. Le président a également rassuré Maurice de son soutien concernant le dossier Chagos au niveau des Nations Unis. «Maurice peut compter sur le soutien total du Kenya. Il y a un besoin pour nous de protéger férocement notre souveraineté territoriale et notre intégrité.»

Uhuru Kenyanatta s'est aussi rendu à l'Aapravasi Ghat pour un dépôt de gerbes. Il a aussi esquissé quelques pas de danse en compagnie des chanteuses de Geet Gawai. Également à l'agenda, une visite au Morne. Le président kenyan s'entretiendra aussi, en début de soirée, avec le chef juge Eddy Balancy, la Speaker, Maya Hanoomanjee, et le leader de l'opposition, Xavier-Luc Duval. Cette journée prendra fin avec un banquet donné en son honneur par le Premier ministre à l'hôtel Le Méridien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.