Congo-Kinshasa: Un colonel de la Garde Républicaine abattu par balles en face de l'aéroport international de N'djili

Le colonel Mbiye de la Garde Républicaine, unité de Forces armées de la RDC (FARDC), chargée de la sécurité du Chef de l'Etat, a été abattu mercredi par le sergent Kalala de la même unité, à l'entrée du camp militaire CETA (Centre d'entrainement des troupes aéroportées), au niveau de l'arrêt Air Force, en face de l'aéroport international de N'djili.

Criblé par cinq coups de balles, l'infortuné est tombé sur le champ ainsi qu'une jeune fille d'une quinzaine d'années, non encore identifiée, qui a été également tuée à la suite cet incident. Un autre jeune garçon, qui s'est trouvait à cet endroit très fréquenté, a lui aussi attrapé une balle.

Grièvement blessé, il a été évacué à un centre hospitalier, probablement à l'hôpital militaire du camp CETA, a rapporté la source. Les raisons de cet assassinat n'ont pas encore été connues avant l'enquête mais, son auteur est aux arrêts. Cet assassinat crapuleux soulève la question de militarisation des lieux publics, de ports d'armes et de munitions par des militaires en dehors des heures de service, a fait remarquer la source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.