Sahara Occidental: Le Conseil de sécurité se réunit sur le Sahara occidental

New York — Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi à New York pour examiner la situation au Sahara occidental et évaluer les premières étapes lancées par l'émissaire Horst kohler pour relancer le processus onusien.

Outre Horst Kohler qui devrait intervenir à cette réunion par video Conférence, le Conseil recevra également un briefing de la part du chef de la Minurso, Colin Stewart.

Au Conseil de sécurité, le renouvellement du mandat de la mission onusienne intervient cette année dans un contexte différent : Le rapport accablant du secrétaire général sur le Maroc.

Il y a fait indiscutable, le document de cette année comporte des éléments qui n'ont jamais figuré dans les précédents rapports du secrétariat général.

Violations majeures de l'accord militaire N 1, restrictions à la liberté de mouvement de l'émissaire onusien et de la Minurso, blocus imposé aux territoires sahraouis occupés, sont autant de griefs relevés par le chef de l'ONU contre le Maroc dans ce document.

Le SG de l'ONU qui a demandé le démantèlement d'un nouveau mur de sable construit par le Maroc en violation de l'accord militaire N 1, a indiqué que son envoyé personnel a été empêché d'établir des contacts avec des représentants locaux dans les territoires occupés.

Guterres a soutenu que ces restrictions bloquent la mission et l'empêche de "s'acquitter de cette partie de son mandat qui consiste à prêter assistance" à son envoyé personnel, Horst Kohler.

Les détails livrés par le SG de l'ONU sur les violations majeures du cessez-le-feu et des accords connexes par le Maroc "constitue un sujet de vive préoccupation" pour le Front Polisario, a réagi la partie sahraouie dans une lettre adressée au Conseil de sécurité.

"Les fréquentes violations du Maroc sapent sérieusement le nouvel élan crée par l'envoyé personnel", écrit le représentant sahraoui auprès de l'ONU dans cette lettre remis par la Namibie au président du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité devait reconduire le mandat de la Minurso fin avril. Les Etats-Unis porte-plume des résolutions sur le Sahara occidental souhaitent faire adopter le texte par consensus, confient à l'APS des sources proches du dossier.

La dernière résolution du Conseil de sécurité sur la Minurso a été adoptée en octobre dernier à l'issue d'un vote de 12 voix contre trois abstentions (la Russie, la Bolivie et l'Ethiopie).

Les trois pays ont, alors, justifié leur abstention par le fait que leurs remarques n'ont pas été prise en considération par la délégation américaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.