Soudan: L'armée s'apprête à faire une «déclaration importante»

La présence du président soudanais, Omar el-Béchir, à Kinshasa indispose plusieurs ONG qui réclament son arrestation

Selon plusieurs sources, des véhicules militaires sont déployés à différents carrefours stratégiques de la capitale Khartoum. Un peu plus tôt, l'armée avait prévenu qu'elle ferait « bientôt une déclaration importante ».

« L'armée va bientôt diffuser une importante déclaration. Attendez-la ». Voilà ce qu'a déclaré un présentateur sur la télévision d'État. Même message diffusé sur la radio, auréolé de chants patriotiques.

La télévision d'État n'a pas donné davantage de détails et diffusait des chants militaires, alors que la contestation populaire entrait dans sa sixième journée consécutive.

Les Soudanais continuent de camper devant le quartier général de l'armée avec pour mot d'ordre: la démission du président Omar el-Béchir. La nuit dernière, la foule a pu manifester dans le calme et même dans une atmosphère festive.

Hier, le porte-parole du gouvernement a rapporté onze décès pour la journée de mardi dont six membres des forces de sécurité sans pour autant préciser les circonstances de leur mort.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.