Congo-Brazzaville: Claudia Sassou-Nguesso a-t-elle un appartement dans la tour Trump à New York?

La fille du président du Congo-Brazzaville aurait détourné des fonds publics pour acheter un appartement de luxe dans le complexe résidentiel et hôtelier de Donald Trump à New York, affirme l'ONG Global Witness.

Elle assure que Claudia Sassou-Nguesso, la directrice de la communication de la présidence, a fait appel à un homme de paille pour s'offrir un appartement de 7 millions de dollars à Manhattan.

Qui est donc le propriétaire de l'appartement 32G de la Trump International Hotel and Tower ? Sur le papier, il s'agit de la société Ecree. Mais selon Global Witness, la vraie propriétaire de ces 164 mètres carrés avec vue sur Central Park serait plutôt Claudia Sassou-Nguesso.

Pour effectuer cette transaction, elle aurait fait appel à un intermédiaire, l'homme d'affaires portugais José Veiga.

Le représentant d'Asperbras, géant brésilien du BTP, implanté à Brazzaville depuis que le Brésil a effacé la dette du Congo. Cet homme d'affaires francophone fait par ailleurs l'objet d'une enquête au Portugal dans une affaire de corruption et de blanchiment d'argent.

Pour faciliter l'acquisition, qui remonte à 2014, Asperbras aurait viré des fonds de filiale en filiale, notamment aux Iles vierges britanniques, un paradis fiscal notoire.

Global Witness l'affirme sur la foi des relevés bancaires qu'elle a pu consulter. Elle ajoute qu'une société-écran à Chypre et un cabinet d'avocats international sont aussi mêlés à cette histoire.

L'ONG appelle donc la justice américaine à enquêter sur cet appartement aux murs de marbre rose.

Dans l'entourage de Claudia Sassou-Nguesso, on assure que le rapport de Global Witness est un « faux » et que cette dernière « n'a jamais acheté une maison dans les lieux indiqués et n'a pas l'intention d'en acheter. »

📣REVEALED: A luxury condo in #Trump's flagship Hotel & Tower NYC apparently used to launder stolen public funds by daughter of #Congo #Brazzaville kleptocratic President. Authorities in the US must investigate. https://t.co/ZlsuuIe3Kr pic.twitter.com/djcJMRqCGj

Global Witness (@Global_Witness) 10 avril 2019

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.