Libye: L'impact de la crise sur les pays voisins

Les combats se sont intensifiés autour de Tripoli alors que l'ONU se réunissait en urgence. Cette crise sécuritaire se répercute aussi sur les pays frontaliers.

En Libye, les hommes du maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle l'Est du pays, poursuivent leur avancée vers Tripoli. Cette opération de conquête fragilise encore davantage le processus politique et a causé le report de la Conférence nationale libyenne prévue le 14 avril. Les combats auraient déjà fait au moins 40 morts et ont provoqué le déplacement de 3.400 civils selon l'ONU, qui se réunissait ce mercredi 10 avril en urgence pour une réunion de consultation à huis-clos.

Nous avons parlé avec Mahamat Saleh Yacoub, spécialiste des questions sécuritaires. Il nous explique les répercussions de cette nouvelle crise libyenne sur les pays frontaliers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.