Burkina Faso: Banque mondiale David Malpass, élu président

Les administrateurs de la Banque mondiale ont décidé, à l'unanimité, le 5 avril 2019, de nommer David R. Malpass, au poste de président du Groupe de la Banque mondiale pour un mandat de cinq ans à compter du mardi 9 avril 2019.

L'Américain, David Malpass, candidat unique a été élu président du groupe de la Banque mondiale le 5 avril 2019, par les administrateurs. Il prendra officiellement fonction, mardi 9 avril 2019 pour un mandat de 5 ans. Il remplace Jim Yong Kim, qui avait créé la surprise en janvier, en annonçant sa démission alors que son second mandat devait le mener jusqu'en 2022 à la tête de la banque.

Critique envers l'institution, M. Malpass avait indiqué récemment en réponse à une question sur ses priorités s'il devait diriger la Banque mondiale, qu'il voulait recentrer l'institution sur "le cœur de sa mission" en sortant de la pauvreté les pays les plus pauvres et en réduisant l'accès aux prêts de pays plus développés comme la Chine.

David Malpass, âgé de 63 ans, a précédemment exercé les fonctions de sous-secrétaire chargé des affaires internationales au Trésor américain.

A ce titre, il a joué un rôle crucial dans plusieurs grandes réformes et initiatives concernant le Groupe de la Banque mondiale, notamment la récente augmentation du capital de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et de la Société financière internationale (IFC).

Malpass, en outre, a contribué à faire progresser l'Initiative sur la transparence de la dette, dont l'objectif consiste à accroître la publication d'informations sur la dette en vue de réduire la fréquence et la gravité des crises d'endettement.

Avant d'être nommé sous-secrétaire au Trésor, M. Malpass a travaillé comme économiste international et a fondé un cabinet de recherche macroéconomique à New York.

Auparavant, il avait exercé les fonctions de Deputy Assistant Secretary of the Treasury chargé des pays en développement et de Deputy Assistant Secretary of State délégué aux affaires économiques latino-américaines.

Le président de la Banque mondiale préside les Conseils des administrateurs de la BIRD et de l'Association internationale de développement (IDA).

Il préside aussi es qualités le Conseil d'administration de l'IFC et celui de l'Agence multilatérale pour la garantie des investissements (MIGA), ainsi que le Conseil administratif du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI).

La Banque mondiale a été fondée en 1944 dans le but de consolider les économies des pays dévastés par la seconde guerre mondiale.

L'institution financière, dont le président est nommé par les Etats-Unis et a toujours été un citoyen américain, a, depuis lors, été réorientée vers le développement, principalement en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.