Sénégal: Forte contraction du secteur secondaire au mois de février

En février 2019, le secteur secondaire s'est contracté de 10%, en variation mensuelle indique la Direction de la prévision et des études économiques(Dpee) dans sa dernière publication « Point mensuel de conjoncture Mars 2019 ».

Cette situation est, essentiellement, imputable aux contreperformances notées dans «la filature, le tissage et l'ennoblissement textile » (-36,9%), la construction (-15,3%), la fabrication de produits agroalimentaires (-6,5%) et le «travail de cuir et fabrication d'articles de voyage et de chaussures» (-48,9%).

Par contre, l'activité de «sciage et rabotage de bois » (+34,3%), la fabrication de matériels de transport (+51,3%) et la fabrication de produits pharmaceutiques (+73,2%) se sont bien comportées sur la période.

Sur un an, note la Dpee, une progression de 4,1% du secteur secondaire est notée, au mois de février 2019, particulièrement portée par la fabrication de produits agroalimentaires (+11,5%), le «travail de cuir et fabrication d'articles de voyage et de chaussures» (>100%) et la production et distribution d'électricité et de gaz (+13,9%).

Cependant, cette direction du ministère de l'économie, du plan et de la coopération internationale fait remarquer que de faibles résultats sont observés au niveau de «la filature, le tissage et l'ennoblissement textile » (-23,9%), de la « fabrication de papier de carton et d'articles en papier ou carton » (-18,8%), des activités extractives (- 0,8%) et de la fabrication de ciment et d'autres matériaux de construction (-2,6%).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.