11 Avril 2019

Cameroun: Agriculture, élevage - 283 millions F pour les acteurs

53 organisations de producteurs des quatre départements de la région ont reçu ces fonds hier à Douala.

« L'Etat a tenu ses engagements envers vous, qui avez exprimé des besoins en conseils et en financements, à vous de tenir les vôtres. » Propos du Dr Bouba Moumini, coordonateur national du Pcp-Acefa (Programme de consolidation et de pérennisation du conseil agropastoral), tenus hier dans les locaux de la Caisse de développement de la pêche maritime à Douala. Le Dr Bouba Moumini s'adressait ainsi à des dizaines d'agriculteurs et d'éleveurs, regroupés au sein d'organisations de producteurs soutenus par le gouvernement à travers le Pcp-Acefa. De fait, lesdites organisations, 53 au total, venant du Moungo, du Nkam, de la Sanaga-maritime et du Wouri, ont reçu des chèques pour un peu plus de 283 millions de francs, chacune recevant un appui en fonction d'une convention signée avec le programme.

« Votre engagement à vous, c'est de réaliser votre projet, de l'opérationnaliser au plus vite », a précisé le coordonnateur national, avant de donner des indications et conseils pratiques aux organisations bénéficiaires. Celles-ci concernaient le dépôt rapide du chèque à la banque (en 48 heures au plus) et le non-détournement des fonds.

Le Pcp-Acefa envisage de consolider et d'améliorer les services de conseil auprès de 350 mille exploitations ; de financer la modernisation de l'appareil de production et l'entrepreneuriat pour réduire la pénibilité du travail ; d'augmenter la productivité et la transformation dans les filières - à travers le financement des projets d'investissements productifs...

La région du Littoral a intégré le dispositif d'appui-conseil Acefa en 2013, à l'entame de la deuxième phase du projet. A ce jour, les quatre départements de la région sont couverts par le dispositif d'appui-conseil, et progressivement par le dispositif de financement.

Parlant de financement des projets, le Littoral compte, depuis 2015, 248 projets financés, pour un montant global excédant 1,3 milliard de francs. Les principaux domaines de production concernent les porcheries, les poulaillers, les étangs piscicoles, les fours de séchage de cacao, les ruches, les étables...

Cameroun

Crise anglophone - Les forces de l'ordre accusées de violer des femmes et de tuer des civils

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé ce jour des tortures et autres exactions perpétrées… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.