11 Avril 2019

Togo: Dany Ayida - "Un excellent document qui démontre que le père et le fils n'ont rien foutu en 52 ans"

L'auteur de l'ouvrage "Togo, le prix de la démocratie", également expert en gouvernance démocratique et Directeur résident de l'organisme américain National Democratic Institute en RD Congo, le Togolais Dani Ayida, cité dans des manoeuvres pour faciliter le retour de François Akila Esso Boko, au Togo, retour finalement raté, se penche enfin sur le PND (Plan National de Développement).

Pour cet acteur de la société civile, après lecture minutieuse du document, une seule conclusion saute aux yeux. "C'est un excellent document qui démontre une seule chose : le père et le fils n'ont rien foutu en 52 ans !".

C'est bien là la conclusion qu'en tire Dany Ayida, de ce Plan qui fait courir les autorités togolaises, le Chef de l'Etat en tête, dans tous les sens, pour trouver du financement pour sa réalisation.

Pour rappel, le PND (Plan National de Développement 2018-2022) qui succède au SCAPE (Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l'emploi 2013-2017), conformément à la vision 2020 de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), à l'Agenda 2063 de l'Union Africaine (UA) et à l'Agenda 2030 des Nations-Unies pour le développement durable, entend concilier les notions d'« émergence » et de « développement durable » tout en se focalisant sur la transformation structurelle de l'économie, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d'emplois décents et induisant l'amélioration du bien-être social.

La mise en œuvre du PND permettra de renforcer le rayonnement international du pays, d'améliorer l'inclusion sociale et financière, de positionner le secteur privé pour prendre le relais de l'investissement public, de renforcer la sûreté et la sécurité.

Il se traduira par la mise en œuvre des programmes et projets comme (i) la transformation profonde du port et de l'aéroport international de Lomé (ii) le développement du corridor logistique Nord-Sud, (iii) la facilitation de la connexion entre infrastructures de transport et zones économiques spéciales (ZES), (iv) la création de pôles de tourisme d'affaires autour de centres de conférences, (v) la création de pôles financiers et d'affaires autour des ZES, (vi) la construction de parcs industriels, la mise en place d'agropoles fédérant plusieurs activités et (vii) le développement des projets éducatifs, sanitaires et environnementaux.

A terme, le PND permettra de créer 1 500 000 emplois (y compris les emplois indirects et les activités génératrices de revenus). Dans sa réorientation stratégique, le PND s'articule autour de trois (3) axes stratégiques interdépendants tels que l' "Axe stratégique 1 : Mettre en place un hub logistique d'excellence et un centre d'affaires de premier ordre dans la sous-région", "l'Axe stratégique 2 : Développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d'industries extractives", et enfin, l' "Axe stratégique 3 : Consolider le développement social et renforcer les mécanismes d'inclusion".

Togo

Le ciel semble se dégager chez Ecobank

La 31e assemblée générale du groupe Ecobank s'est ouverte jeudi à Lomé où se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.