Algérie: Lutte contre la criminalité - 11 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et In Guezzam

Alger — Onze (11) orpailleurs ont été arrêtés dans des opérations distinctes menées mercredi, à Tamanrasset et In Guezzam, par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP) qui ont également saisi 6 détecteurs de métaux, indique jeudi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

"Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l'Armée nationale populaire ont arrêté, le 10 avril 2019, lors d'opérations distinctes menées à Tamanrasset et In Guezzam (6e Région militaire), onze (11) orpailleurs et saisi six (6) détecteurs de métaux, un (1) broyeur de pierres, deux (02) téléphones satellitaires, ainsi que trois (03) véhicules tout-terrain et une quantité de différentes pièces de rechange", précise jeudi la même source.

Dans le même contexte, des éléments de la Gendarmerie nationale "ont saisi, à Aïn Témouchent (2e RM, (54) kilogrammes de kif traité, alors que (1.870) comprimés psychotropes ont été saisis à In Guezzam (6e RM)".

Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, un détachement de l'ANP "a arrêté (6) immigrants clandestins de différentes nationalités, à In Amenas (4e RM)", rapporte également le communiqué du MDN.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.