Soudan: L'Armée renverse Al-Bashir, forme un Conseil Militaire

Soldats (Photo d'archives).

Khartoum — Le Ministre de la Défense, Général Awad Mohamad Ahmed Ibn Auf, a annoncé le renversement du Président Omer Al-Bashir du pouvoir, son arrestation et sa garde en lieu sûr.

Dans un communiqué publié Jeudi, le Général Ibn Auf a annoncé la formation d'un Conseil militaire de deux ans, la suspension de la constitution transitoire pour 2005, la déclaration de l'état d'urgence pour trois mois et le couvre-feu d'un mois à compter de 22 heures à 4 heures du matin.

Il a également annoncé la fermeture de l'espace aérien et des points de passage pour 24 heures, ainsi que la résolution de l'institution de la Présidence et du Conseil des Ministres, du Parlement et du Conseil des Etats et des gouvernements des États et de leurs conseils législatifs, et a chargé les gouverneurs de gérer les tâches et assigner les sous-secrétaires des ministères pour assumer le travail.

Le communiqué a affirmé la continuation du travail dans l'autorité judiciaire, le parquet, la Cour constitutionnelle, les ambassades du Soudan à l'étranger, les missions diplomatiques et les organisations et les agences internationales, en promettant de maintenir la dignité et les droits de l'homme.

Le communiqué a annoncé un cessez-le-feu compréhensif, appelant les mouvements armés à joindre le processus de gouvernement dans le pays, affirmant l'engagement du Conseil militaire de préserver la vie publique sans exclusion.

L'Armée a affirmé sa disposition à pave la voie pour la passation pacifique du pouvoir, la construction de partis politiques, l'organisation des élections libres et transparentes à la fin de la période transitoire et la formulation de la constitution permanente.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.