Sénégal: La sécurité maritime de 19 pays côtiers discutée à Dakar

Une pirogue en mer

- Plus de 70 participants représentant les centres maritimes des 19 pays côtiers d'Afrique ont échangé à Dakar, sur des questions de sécurité maritimes lors des travaux du comité consultatif du réseau inter-régional pour le golfe de Guinée (projet GoGIN), a appris l'APS.

Les participants à la rencontre ouverte mardi et qui a pris fin ce jeudi ont également discuté sur le renforcement de l'architecture de Yaoundé, au Cameroun, indique la même source.

Le Sommet de Yaoundé organisé en 2013 s'était notamment soldé par l'adoption d'un code de conduite et d'un mémorandum d'entente relatif à la prévention et la répression des actes illicites perpétrés dans l'espace maritime du golfe de Guinée.

Les participants à la rencontre de Dakar viennent des pays côtiers de la Communauté économique des états d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de la Communauté économique des états d'Afrique centrale (CEEAC) et de la Commission du golfe de Guinée (CGG).

Ils ont également partagé et discuté sur les avancées des priorités pour les deux prochaines années du réseau inter-régional, appelé aussi projet GoGIN.

"Tous les participants ont rappelé l'importance de sécuriser le domaine maritime, afin de développer durablement l'économie bleue avec des secteurs comme la pêche, le tourisme, les transports, le commerce, l'exploitation offshore, etc.", souligne le communiqué.

Ils ont ensuite réitéré l'importance de l'architecture de Yaoundé mise en place par les pays membres de la CEDEAO, de la CEEAC et de la CGG.

"Les représentants des centres présents ont mis en valeur les acquis mais également les points à renforcer en matière de système d'information, d'organisation entre les centres, de ressources humaines ou de coordination entre les divers intervenants externes", ajoute le communiqué.

Le document souligne que l'Union européenne, un des principaux intervenants externes, appuie l'opérationnalisation de ces centres à travers divers instruments comme le projet GoGIN et bientôt les projets SWAIMS et PASSMAR.

Lors de la réunion, le Sénégal a présenté l'organisation de l'action de l'État en mer, coordonnée par la Marine nationale, et associant principalement la Haute Autorité chargée de la Coordination de la Sécurité maritime, de la Sûreté maritime et de la Protection de l'Environnement marin (HASSMAR), la Direction des Pêches, le service des Douanes et la Police.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.