12 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Enfin en ordre de marche, le Sénat a fait sa rentrée

A Yamoussoukro, le Sénat ivoirien, dont les prérogatives avaient été transférées à l'Assemblée, va pouvoir se mettre au travail. Pour la première fois depuis la création de cette institution en 2016, elle a siégé au complet jeudi 11 avril. La semaine dernière, le dernier tiers de la chambre haute a été nommé par le président Ouattara.

Comme pour l'ouverture de la session parlementaire à l'Assemblée nationale au début du mois, Alassane Ouattara avait tenu à être présent jeudi à Yamoussoukro. Avec un message moins politique que face aux députés.

« Je vous exhorte à enrichir le débat parlementaire en y apportant notamment le point de vue des collectivités territoriales que vous représentez, ainsi que vos compétences et expériences plurielles », a déclaré le chef de l'Etat ivoirien.

Mais dans la salle de la Fondation Houphouët-Boigny, qui fait office d'hémicycle pour le Sénat, l'attention était portée sur les mots du président de la Chambre haute, Jeannot Ahoussou-Kouadio, figure du PDCI d'Henri Konan Bedié. Celui que certains donnaient démissionnaire il y a quelques jours encore, avait un message politique à faire passer.

« Souvenons-nous que sous la direction éclairée et concertée des présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, toutes les affres de la crise sont passées derrière nous, a-t-il lancé. Nous avons su mutualiser nos forces pour servir ensemble la Côte d'Ivoire. Allons-nous assister inactifs à la destruction de cette belle œuvre, fruit du génie politique de nos deux grands leaders ? Allons-nous, par le silence et l'inaction, laisser prospérer la division et exposer ainsi nos compatriotes à des aventures nouvelles ? Pour ma part, je voudrais vous dire humblement, du haut de cette tribune, que ce qui doit nous unir est plus grand que ce qui nous divise. »

Ce message peut-il encore être entendu par les intéressés ? « Nous nous emploierons à ce qu'il le soit », a assuré ensuite un sénateur PDCI.

Cote d'Ivoire

Bouaké - Un Sénégalais de 25 ans tué par balles devant son magasin

Amadou Tidiane Ly, un Sénégalais, âgé de 25 ans, a été abattu par des malfrats… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.