Cameroun: Gestion des sinistrés - Les populations formées à Maga

Le gouverneur de l'Extrême-Nord a participé le 10 avril dernier à des exercices de sauvetage en cas de sinistre.

Le fait est sans précédent. Midjiyawa Bakary, gouverneur de la région de l'Extrême-Nord, le préfet du Mayo-Danay et les autres autorités administratives jouant comme dans une scène scolaire. C'est à ce spectacle que les populations de Maga ont eu droit mercredi dernier. C'était à la faveur des exercices de simulation grandeur nature du Plan de contingence de gestion des inondations dans les zones du Projet d'urgence de lutte contre les inondations décidé par le chef de l'Etat suite aux inondations de 2012 dans la région de l'Extrême-Nord.

Ce projet arrive à son terme le 31 mai prochain. L'un des objectifs est que les populations riveraines s'approprient le plan de contingence que les experts nationaux et internationaux mettent sur pied depuis 2017 et qui vise à limiter au strict minimum les sinistres au cas où ils adviendraient.

Les exercices de simulation visaient ainsi à mesurer le degré d'appréhension des mesures sécuritaires telles qu'elles ont été enseignées par ces experts. Trois domaines ont été ciblés. A savoir : les dispositions à prendre en cas d'épidémie de choléra, d'incendies ou de noyade d'une embarcation. On retiendra que les populations doivent avoir des aptitudes à circonscrire le danger et alerter les autorités administratives. Voilà la raison d'être, dans ces exercices des sous-préfets de Kaïkaï, de Vélé et de Maga. Ce sont ces autorités qui remontent l'information au préfet du Mayo-Danay qui relaie l'information au gouverneur.

Au bout du compte, les autorités compétentes sont saisies et les mesures idoines prises pour maîtriser le sinistre. Pour la noyade, l'exercice s'est fait dans le lac de Maga. Pour ce qui est des cas d'incendie, c'était dans un site bien aménagé, tout comme la simulation du cas de choléra. Le gouverneur a invité les populations riveraines à s'approprier les techniques apprises tout en protégeant les ouvrages construits dans le cadre du PULCI.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.