12 Avril 2019

Cameroun: C2D - Les réalisations du Littoral au scanner

A travers des journées portes ouvertes ce 10 avril à Douala, les populations ont découvert de nombreuses réalisations.

Ça fait 12 ans que le contrat de Désendettement-Développement (C2D) est en vigueur au Cameroun. Cet outil de développement a contribué à la réalisation de nombreux projets dans divers secteurs tels que la santé, l'éducation, la formation professionnelle, les infrastructures routières et bien d'autres. Les premières journées portes ouvertes du C2D organisées à Douala ce 10 avril 2019 visaient à faire connaître les réalisations locales du contrat de Désendettement-Développement dans la région du Littoral.

On apprendra notamment que les deux premiers C2D ont permis à la région de bénéficier de nombreux projets. Sur le plan des infrastructures, ce programme a contribué au financement de la construction du 2e pont sur le Wouri à hauteur de 73 milliards de francs. Cet ouvrage aujourd'hui fait, non seulement la fierté des populations de la cité économique et de ses environs, mais a fortement amélioré la mobilité des usagers de la route.

En outre, le programme a financé l'entretien routier et l'établissement de points de rupture sur 284km de routes rurales, ainsi que la réhabilitation de 182,4 km de pistes côtières. Grâce au financement C2D encore, le Plan directeur d'Urbanisme et les Plans d'Occupation des Sols ont vu le jour. En ce moment, le programme contribue à la réalisation de près de 50 km de drains pour canaliser les eaux pluviales dans la ville de Douala, afin notamment de lutter contre les inondations.

Sur le plan de la santé et de l'éducation, des appuis ont été octroyés aux formations sanitaires confessionnelles privées en matière d'équipement de la chaîne de froid et de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida, et aussi pour la formation et le renforcement des capacités du personnel de santé.

Dans ce chapelet de réalisations, on note aussi la contractualisation de 2980 instituteurs vacataires, le renforcement des capacités managériales des responsables des services départementaux et régionaux, la construction de 42 salles de classe et la réhabilitation de 72 autres. Sans oublier la fourniture de 882 kits pédagogiques dans les écoles primaires de la région.

Par ailleurs dans les métiers agro-pastoraux (élevage, agriculture et pêche), 710 jeunes ont été formés d et 270 ont été installés et ont bénéficié de 420 millions de francs pour mettre sur pied des exploitations.

Cameroun

Crise anglophone - Les forces de l'ordre accusées de violer des femmes et de tuer des civils

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé ce jour des tortures et autres exactions perpétrées… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.