Gabon: Grogne des élèves au Gabon - Le gouvernement ouvre le dialogue

Au lendemain du mouvement d'humeur des élèves des lycées et collèges organisé lundi à travers le pays, protestant contre les nouvelles conditions d'attribution des bourses d'études aux bacheliers, le ministre de l'Education nationale a initié des rencontres avec les manifestants. Michel Menga M'Essone, accompagné de son ministre délégué, Gisèle Akoghé, effectue depuis mardi des descentes dans divers établissements scolaires du secondaire à l'effet d'expliquer ces nouvelles mesures arrêtées lors du Conseil des ministres du 29 mars dernier.

Contrairement au passé où la bourse était accordée de fait à tout bachelier, dorénavant il faudra avoir maximum 19 ans et obtenir au moins une moyenne de 12/20 pour bénéficier du précieux sésame. Une décision qui passe mal au sein de la communauté scolaire gabonaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.