Maroc: Coup d'envoi à Nador du 22ème Festival international du théâtre de l'enfant

La 22ème édition du Festival printanier international du théâtre de l'enfant s'est ouverte, mardi à Nador, avec la participation de plusieurs troupes marocaines et étrangères. Initiée par le Mouvement "Tofola Chaabia" (section Nador) en collaboration avec l'Agence de développement de l'Oriental sous le signe "Le théâtre de l'enfant: incarnation de la beauté", cette édition, qui se poursuit jusqu'au 13 courant, ambitionne de contribuer à la promotion de la créativité artistique et culturelle et de créer un espace d'échange entre troupes marocaines et étrangères et de rencontres entre les pratiquants et les spécialistes du théâtre de l'enfant.

A l'ouverture de cette édition, une centaine d'enfants, membres de la chorale du Mouvement "Tofola Chaabia", ont interprété en toute éloquence et avec beaucoup d'enthousiasme et d'harmonie l'hymne du festival intitulé "chantez, je suis Marocain".

Pendant une vingtaine de minutes, ces petits artistes ont chanté et enchanté l'assistance avec leurs voix envoûtantes et leurs gestes rythmés, ce qui leur a valu une standing ovation de la part de l'assistance au terme de leur prestation. Par la suite, l'assistance a été conviée à suivre un spectacle magistralement exécuté par le groupe tangérois de chorégraphie "Mozart, Taif Al Khayal", qui a réussi à passer, grâce à des danses expressives, des messages prônant la préservation de l'environnement et la promotion des valeurs de paix et de coexistence.

La séance d'ouverture a été également ponctuée par des hommages rendus aux artistes marocains Abdelkader Motae et Mohamed El Jem et au réalisateur Fakhreddine El Amrani. Une dizaine de troupes théâtrales de différents pays arabes et européens participent à cette manifestation culturelle et artistique. Elles représentent notamment l'Algérie, Oman, la France, l'Espagne, le Brésil et l'Italie.

"Le festival a pour objectif de contribuer à la dynamique culturelle, éducative et artistique de la ville de Nador et de consacrer les valeurs de solidarité entre les enfants du monde", a expliqué à la MAP le directeur du festival, Ahmed Maghnouji, notant que cet événement culturel n'a pas cessé de se développer et de gagner en maturité au fil des éditions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.