Afrique de l'Ouest: Hausse de l'encours des crédits des SFD de l'UEMOA

Dakar — L'encours des crédits des systèmes financiers décentralisés (SFD) de l'UEMOA a enregistré un accroissement de 18,2% à fin décembre 2018 par rapport à son niveau à fin décembre 2017, indique la BCEAO dans un nouveau rapport.

Il est ainsi ressorti à 1.414,7 milliards de FCFA, précise ce rapport portant sur la situation de la microfinance à fin décembre 2018.

Cette hausse a été observée au Bénin (+34,1%), au Togo (+24,8%), au Burkina (+21,1%), au Mali (+20,2%), en Côte d'Ivoire (+17,0%) et au Sénégal (+11,6%).

"En revanche, la Guinée-Bissau et le Niger ont connu respectivement des baisses de l'ordre de 26,2% et de 3,2%", relève le rapport.

L'encours moyen des financements par bénéficiaire a augmenté, en ressortant à 98.994 FCFA à fin décembre 2018 contre 95.994 FCFA une année auparavant.

Toutefois, le rapport note que "neuf institutions de microfinance étaient sous administration provisoire dont deux au Bénin, deux au Niger, deux au Togo, une en Côte d'Ivoire, une au Mali et une au Sénégal à fin décembre 2018".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.