12 Avril 2019

Rwanda: Aline Kabanda forme les futures dirigeantes africaines

La directrice exécutive d'Akilah institute, le premier institut d'enseignement supérieur exclusivement dédié aux femmes dans le pays, a été nommée, le 2 avril, au sein du Rwanda convention bureau.

Créé en 2010, l'institut Akilah propose des diplômes de trois ans en entrepreneuriat, gestion du tourisme et systèmes d'information.

Il figure parmi les quinze nominés pour les "Wise awards", organisés par la Qatar Foundation depuis 2009 et qui, chaque année, récompensent et promeuvent six projets novateurs qui répondent aux défis mondiaux de l'éducation.

Les finalistes ont été annoncés le 2 avril et les six lauréats seront connus en juillet prochain, au Qatar.

Akilah institute se propose de « préparer les étudiantes à résoudre les problèmes les plus pressants du monde, dans une optique d'opportunité et de durabilité ».

Depuis sa création, cet institut a offert des diplômes à plusieurs jeunes femmes, notamment Rose Muhumuza, la première femme pilote de jeep safari du Rwanda et qui travaille aujourd'hui dans le département des ressources humaines de l'hôtel Marriot de Kigali.

L'institut indique que 88% de ses anciennes étudiantes trouvent un emploi dans les six mois suivant l'obtention de leur diplôme et 90% d'entre elles soutiennent financièrement au moins un individu ou un membre de leur famille.

Les diplômés d'Akilah travaillent pour des sociétés internationales telles MeshPower Ltd, MTN Rwanda, Off grid electric, Ison BPO, Impact Hub, le Rwanda development board, Inkomoko Business development, etc.

Engagée dans l'éducation des jeunes filles

Aline Kabanda, 42 ans, mère de deux enfants, est originaire du Rwanda et a grandi en République démocratique du Congo.

Elle est détentrice d'un master en physiothérapie de l'université de Western Cape, en Afrique du Sud. Elle a ensuite enseigné, pendant plus de cinq ans, à l'Institut de santé de Kigali, au département de physiothérapie.

Engagée à apporter une contribution positive à sa communauté, Aline Kabanda et sept autres femmes ont fondé Ishyo, une ONG rwandaise qui promeut la culture par le biais de la défense des droits, de l'éducation, de la formation et de la production d'œuvres d'art créatives.

Sa passion pour l'autonomisation des femmes via l'éducation l'a dirigée vers l'Institut Akilah.

En 2017, Aline Kabanda a été citée parmi les femmes les plus influentes d'Afrique dans les milieux d'affaires et de gouvernement par CEO global, une organisation sud-africaine célébrant les « female changemakers » du continent.

Elle a remporté le prix régional dans les secteurs de l'éducation et de la formation dans la région des Grands Lacs.

La directrice exécutive d'Akilah a été choisie pour le travail qu'elle accomplit chaque jour au sein de l'institut, où elle est impliquée dans tous les aspects du fonctionnement: activités académiques, recrutement, opérations, logistique, partenariats stratégiques et développement de carrière des étudiantes et du personnel.

Reconnue pour son leadership, elle met toujours en avant le travail d'équipe. Son moment préféré de l'année est la remise des diplômes, car elle peut savourer le fruit du travail réalisé par l'équipe de l'institut.

Par ailleurs, en tant que leader, Aline Kabanda met l'accent sur l'apprentissage continu et la croissance.« Je me concentre sur le travail acharné, la détermination, l'engagement, l'honnêteté, l'humilité, le fort sens de l'apprentissage et l'amélioration continue.

Je prends un jour à la fois et j'apprends encore à équilibrer ma vie professionnelle et personnelle afin d'être aussi efficace que possible au travail et de servir de modèle à mes deux fils à la maison.

Sur le chemin du travail, j'écoute toujours un TED Talk sur un sujet intéressant - je veux m'assurer d'apprendre quelque chose de nouveau chaque jour.

Mais tout ne peut pas être sérieux. Vous devez vous amuser avec ce que vous faites - vous devez être heureux. C'est ce qui me fait avancer. J'aime ce que je fais », a-t-elle fait savoir sur le blog de l'institut.

Rwanda

Bataille sur les chiffres de la pauvreté

Faut-il croire les chiffres de l'Institut national de statistiques du Rwanda sur la pauvreté ? La Banque mondiale… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.