Algérie: Yanis, Nicolas et Mehdi - Top 3 des prénoms des petits-fils d'immigrés maghrébins

Paris — Yanis, Nicolas et Mehdi figurent dans le Top 3 des prénoms des petits-fils d'immigrés maghrébins en France et chez les filles ce sont Sarah, Inès et Lina, révèle une étude sur les prénoms des enfants d'immigrés.

Alors les immigrés de la première génération étaient prénommés Mohamed, Ahmed, Rachid, Fatiha, Fatima et Khadidja, ils ont donné à leurs descendants des prénoms comme Mohamed, Karim, Mehdi, Sarah, Nadia et Myriam, précise l'étude notant une nette évolution.

"S'appeler Lina, Mila ou Inès pour les filles, Adam, Liam ou Ethan pour les garçons, autant de prénoms dans le top 20 en 2017, est une marque d'adoption des goûts dominants", ont expliqué les rédacteurs du document qui rappellent que ces prénoms sont quasiment inexistants avant l'an 2000 et peuvent difficilement passer pour "typiquement français".

Les auteurs font remarquer que les immigrés du Maghreb arrivent en France avec des prénoms "très éloignés" de ceux de la population majoritaire (Mohamed, Fatiha), soulignant que la part des prénoms arabo-musulmans est supérieure à 90 %.

Les auteurs de l'étude ont remarqué aussi que, comme pour les petits-enfants des Européens du Sud, le choix croissant de prénoms appartenant au registre des prénoms maintenant considérés comme communs (Inès, Sarah).

Par ailleurs, l'étude révèle que les musulmans gardent des prénoms spécifiques plus souvent que les personnes sans religion et les chrétiens, soutenant que le degré de religiosité a une influence quelle que soit la religion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.