13 Avril 2019

Congo-Brazzaville: ONU - Le nouveau programme de coopération au développement validé par les parties prenantes

Le ministère du Plan, de la statistique et de l'intégration régionale, et le bureau du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Congo ont organisé, le 12 avril, un atelier de validation visant, entre autres, à informer les partenaires sur le nouveau document de programme pays.

Elaboré pour les cinq prochaines années, le nouveau programme de coopération au développement dit CPD, pour la période 2020-2024, sera soumis à l'approbation du conseil d'administration du Pnud en septembre prochain.

Il s'agit, en effet, de la contribution de cette agence onusienne à la réalisation des priorités nationales définies dans le Plan national de développement (PND) 2018-2022. Ceci en fonction de ses avantages comparatifs, des enseignements tirés du programme pays actuel et pour mieux se projeter sur l'avenir.

En effet, cette rencontre qui a regroupé les acteurs nationaux, les ministères, des partenaires techniques et financiers, ainsi que la société civile et le secteur privé, a permis de recueillir les suggestions d'amendements.

Ainsi, les participants ont identifié les domaines des partenariats envisagés avec le Pnud pour la période arrêtée.

La représentante adjointe du Pnud et coordonnatrice par intérim du système des Nations unies au Congo, Emma Ngouan Anoh, espère que ces échanges fructueux ont permis de baliser le cadre de travail pour les prochaines années.

« Nous avons défini neuf résultats pour le prochain cycle avec ces indicateurs très clairs qui nous permettent de focaliser notre action et de travailler main dans la main avec l'ensemble des parties prenantes, en essayant d'aider le Congo », a-t-elle fait savoir.

A travers ce programme qui vient en appui au PND, plusieurs pistes d'interventions sont envisagées. Il s'agit, par exemple, des questions de gouvernance déclinées en sous-points. «

Nous allons donc renforcer le processus de planification, programmation avec les ministères, nous allons apporter un appui à la société et aux institutions nationales, chargées des questions de redevabilité ; sur les statistiques au niveau national pour que nous puissions suivre le progrès vers les Objectifs de développement durable», a expliqué Emma Ngouan Anoh.

Au niveau de la diversification, le Pnud entend aider à la mise en œuvre des chaînes de valeur dans le secteur agricole où certaines spéculations ont été identifiées y compris dans le secteur de l'écotourisme.

Il est également prévu d'aider le Congo à mieux gérer, de façon participative, la dynamique autour des parcs avec les communautés et renforcer la politique de conservation.

Présidant les travaux, le directeur général du Plan et du développement, Franck Corneille Mampouya-Mbama, a rappelé que le Pnud est un partenaire du Congo intervenant dans le cadre des questions de développement.

« L'objectif de cette réunion technique est de nous permettre de s'approprier en profondeur encore tout ce que nous avons déjà fait par le passé.

Nous avons également discuté des ultimes modifications de ce document que nous avons déjà traité ensemble. Après nos discussions, ce document devrait être transmis de façon officielle par la République du Congo au niveau du conseil d'administration du Pnud », a-t-il conclu.

Congo-Brazzaville

Festival Riapl - De talentueux conteurs se donnent rendez-vous à Brazzaville

La quatorzième édition du Festival international rencontres itinérantes des arts de la parole et du… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.