14 Avril 2019

Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi à Lubumbashi pour son premier déplacement dans le pays

Le chef de l'État a mené, samedi 13 avril, la réunion du Conseil supérieur de défense pour son premier déplacement officiel dans le pays près de trois mois après son investiture. L'interdiction pour les forces de l'ordre de travailler en parallèle dans le privé y a été notamment annoncée.

Premier constat établi par le Conseil supérieur de défense : la situation sécuritaire dans la province du Haut-Katanga est préoccupante. Faute d'un encadrement suffisant des forces de sécurité, policiers et militaires délaissent facilement leur mission de maintien de l'ordre au profit d'activités beaucoup plus rémunératrices, tels le gardiennage de propriétés privées et la protection des entreprises minières.

En conséquence, il a été décidé d'interdire sur l'ensemble de la RDC ces détachements des forces de sécurité vers le secteur privé. Le gouvernement a été instruit de cette décision.

Secteurs de tension

Pour le reste, selon le compte-rendu de la réunion du Conseil supérieur de défense, le calme règne sur l'ensemble du territoire national. Le ministre de la Défense, Michel Bongongo, a cependant évoqué les secteurs de tensions : l'activisme des présumés ADF et l'épidémie d'Ebola à Beni et à Butembo ; les groupes armés dans les Hauts-Plateaux ; la recrudescence du banditisme dans la ville de Goma.

Concernant Yumbi, dans le Maïndombe, le Conseil supérieur de défense rassure : la justice poursuit ses enquêtes, les instigateurs sont en train d'être interpellés.

Congo-Kinshasa

L'Union africaine déconseille les restrictions de voyage Ebola

Malgré le risque de propagation dans la région, il ne faut pas imposer des restrictions de voyage aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.