Afrique de l'Ouest: Autorité du Bassin du Niger - Les députés membres de l'organisation sensibilisés à la convention de l'eau

Le rideau est tombé, jeudi, sur l'atelier du Réseau régional des députés des États membres de l'Autorité du bassin du Niger (Abn).

La deuxième journée de ce séminaire qui a eu lieu du 10 au 11 avril, au Grand hôtel du Plateau, était consacrée à la convention de l'eau.

Objectif : sensibiliser la représentation nationale de l'Abn à la nécessité de promouvoir la quantité, la qualité et l'utilisation durable des ressources en eau transfrontalière en facilitant la coopération.

A cet égard, le colonel Ehoussou Baptiste, représentant Alain Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts, a rappelé que la convention sur la protection et l'utilisation des cours d'eau transfrontalière et des lacs internationaux a été adoptée en 1962 à Helsinki, la capitale finlandaise et mise en vigueur en 1996.

Celle-ci, à l'en croire, est un instrument juridique qui appelle à la coopération transfrontalière dans le domaine de l'eau, la prévention des conflits et la promotion de la paix et de l'intégration régionale.

Abderahim Bireme Hamid, secrétaire exécutif de l'Abn, a indiqué que les assises d'Abidjan ont pour objectif de présenter les grandes lignes de cette convention aux députés du réseau régional.

Il a insisté sur le fait que les états membres de l'Autorité doivent s'engager véritablement auprès de leur organisation en vue de l'appuyer dans sa mission consacrée au développement socio-économique des populations du bassin et dans la coopération entre ses Etats membres.

M. Hamdi a remercié les partenaires techniques et financiers pour le soutien qu'ils apportent à l'Autorité du Bassin du Niger.

Ce qui a permis, a-t-il poursuivi, de lancer le programme intégré de développement et d'adoption au changement climatique (Pidacc) et le projet d'amélioration de la Gestion intégrée des ressources en eau.

A l'ouverture de l'atelier, le 10 avril, le président du réseau régional des députés de l'Abn, Abdoulaye Fofana, avait informé que la rencontre de ce jour-là allait être mise à profit pour dresser le bilan de l'organisation qu'il préside depuis deux ans et dégager les perspectives.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.