14 Avril 2019

Congo-Kinshasa: [Seize Gouverneurs élus contre un seul] FCC-CACH - Me Célestin Tunda ne voit aucune violation des fondamentaux de la coalition

Cadre du PPRD, parti membre du Front Commun pour le Congo, Me Célestin Tunda ya Kasende a, le jeudi dernier, balayé d'un revers de la main certaines déclarations des leaders du CACH faisant état d'une violation du sens de la coalition entre les deux plateformes pro-Kabila et pro-Tshisekedi.

Cela, après une nouvelle victoire du FCC aux élections des gouverneurs, au détriment du CACH qui n'a remporté le scrutin que dans la province du Kasaï-Oriental. Pour lui, il n'y a point de tare qui puisse toucher la nature de la coalition. «Certaines personnes risquent de mal interpréter les choses alors qu'ils n'ont point participé aux arrangements», a déclaré ce cacique du PPRD.

Célestin Tunda ya Kasende a signifié le côté impossible de définir le sens des arrangements entre les deux familles politiques concernant les élections des gouverneurs tenues le mercredi 10 avril dernier dans 22 provinces de la RD. Congo, hormis le Sankuru, Sud-Ubangi, Nord-Kivu et Yumbi. En revanche, il a renchéri en soutenant que le processus de vote se serait passé normalement où les attentes étaient aussi claires notamment, dans la province de Kasaï-Oriental et du Sud-Kivu. «A ce stade, on ne peut pas certifier exactement ce qui avait été décidé par rapport aux différentes provinces. Mais, là où l'arrangement était clair, les choses se sont faites comme les deux groupes politiques s'étaient attendus, c'est le cas de Mbuji-Mayi [où le candidat de l'Udps a été élu] et le Sud-Kivu par exemple, où c'est le ticket FCC-CACH qui a joué », a-t-il étalé.

Voilà pourquoi, il stigmatise les réactions de certains membres de l'Udps qui, selon ses propos, accuse gratuitement le Front Commun pour le Congo, au risque même de toucher à la sacralité de la coalition qui, jusque-là, a-t-il poursuivi, demeure sur une bonne base. « Ne cherchons pas à savoir les tenants et les aboutissants de ce qui a été fait comme arrangement. Ceux qui n'étaient pas lors de ces arrangements, ils risquent de mal interpréter les choses. Donc, il ne faut pas que ceux qui n'y ont participé commencent à dénoncer des choses qu'ils ne maîtrisent pas. Laissons les responsables de deux familles politiques se parler et ils vont trouver une solution par rapport à tout cela», a conseillé ce cadre.

Me Tunda ya Kasende a, par ailleurs, précisé que cette nouvelle victoire du FCC, après celle des législatives ainsi que des sénatoriales, est le fruit d'un effort et d'une préparation. A l'en croire, les Députés ont eu juste à respecter le mot d'ordre de leur regroupement et, aussi, la démocratie a encore joué son rôle.

Congo-Kinshasa

Course à la primature - Tshisékedi va-t-il nommer l'une des personnes proposées par Kabila ?

Tout n'est pas encore prêt pour que le chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi, nomme le Premier… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.