12 Avril 2019

Bénin: Patrice Talon ferme face aux opposants

Alors que démarre ce vendredi (12.04.) la campagne pour les élections législatives, le président béninois ne cède pas aux appels à signer une ordonnance. Aux opposants, il donne rendez-vous aux élections d'après.

C'est ce vendredi (12.04.) que démarre la campagne électorale devant conduire aux législatives du 28 avril 2019. Les contestations, les réclamations ou encore les inquiétudes n'ont en rien désamorcé le processus critiqué depuis que les listes des formations de l'opposition ont été invalidées pour non conformité à la loi électorale.

Jeudi soir, alors que les appels se font nombreux à ce que le président prenne une ordonnance pouvant désactiver la loi électorale et permettre des élections "inclusives", Patrice Talon a opté pour la fermeté lors d'une interview télévisée portant sur l'actualité politique nationale. Il a expliqué qu'il ne lui revenait pas de légiférer à la place des députés.

Bénin

La responsabilité du pillage de l'Afrique incombe-t-elle aux seules multinationales ?

Le pillage de l'Afrique consiste à dépouiller, de manière violente et destructive, le continent de… Plus »

Copyright © 2019 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.