Guinée Bissau: Beaucoup de serpents, mais pas de vaccins aux Bijagos

L'archipel des Bijagos est constitué de 88 îles de toute taille, la plupart désertes. Quelque 35 000 habitants vivent sur cette mosaïque d'îles, totalisant une superficie de 2 624 km2.

Les forêts et les savanes sont relativement intactes. Du fait de son isolement, l'archipel des Bijagos est un refuge unique pour la vie sauvage. C'est également le lieu préféré de nombreux serpents dont certaines espèces dangereuses comme les mambas et les cobras. Trop de serpents donc et très peu de traitement. Les centres de santé ne disposent pas de sérum anti-venin.

Nous ne disposons pas de sérums spécifiques pour chaque morsure de serpent. Les serpents doivent être classés selon la dangerosité de leur venin. Ainsi nous doter de médicaments appropriés. Tel n'est souvent pas le cas. C'est pour cette raison que les victimes de morsure de serpent meurent souvent...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.