Togo: Stratégie du désordre

13 Avril 2019

'Les manifestations de ce 13 avril se sont déroulées au mépris total des recommandations faites non seulement dans les villes autorisées, mais aussi dans des localités qui n'étaient pas concernées', a regretté le ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Des barricades ont été érigées et des actes de violences observées à Lomé et à Sokodé. Des groupes de militants de PNP (opposition) n'ont eu de cesse de provoquer policiers et gendarmes.

Une victime est à déplorer à Bafilo, ville où tout rassemblement avait été interdit.

Une autopsie sera effectuée pour déterminer les causes du décès survenu lors d'une dispersion de manifestants par les forces de l'ordre. Le gouvernement a adressé ses condoléances à la famille.

Enfin le ministre a déploré l'annulation de la 4e étape du Tour cycliste du Togo. Les coureurs ont été pris pour cible par des militants du PNP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.