15 Avril 2019

Maroc: Festival Talguit'art, entre préservation du patrimoine local et promotion d'un Maroc ouvert

La place "Tamri" située au cœur du quartier emblématique de Talborjt à Agadir a accueilli, jeudi, un public nombreux venu se délecter des sonorités raffinées de la guitare, tous types confondus.

Les mélomanes ont eu droit à un véritable festin musical interprété avec brio par une constellation d'artistes marocains et étrangers, et ce dans le cadre de la 2è édition du Festival Talborjt international de la guitare "Talguit'art".

Les musiciens marocains venus notamment de Ouarzazate, Sidi-Ifni, Casablanca, Rabat et Meknès ou encore ceux représentant d'autres pays dont l'Egypte, le Portugal, le Chili, l'Italie, l'Algérie, la France et les Etats-Unis, ont su partager des moments de joie et de romance avec le public et les visiteurs d'Agadir.

Il s'agit là d'un brassage savamment dosé et d'un carrefour artistique de guitaristes unis par l'appartenance au monde de la musique, abstraction faite de leurs langues et leurs nationalités.

Dès les premières heures de la soirée, la place Tamri qui s'est transformée en espace ouvert à tous les visiteurs, tous âges et nationalités confondus, a pu retrouver son rayonnement d'antan et la dynamique et l'ambiance qui l'ont marqué des années durant.

L'animation festive que connaît la place a conduit Ahmed Motie, acteur associatif et propriétaire d'un restaurant, à exprimer son souhait de voir l'initiative d'organiser ce festival par l'Association Forum Agadir Memory, constituer un prélude à d'autres initiatives susceptibles d'insuffler une dynamique économique et culturelle au quartier historique de Talborjt.

Maroc

Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour

Fraîchement créé, le Rotary Club Azemmour-Estevanico ne perd pas de temps pour entrer de plain-pied… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.