14 Avril 2019

Afrique de l'Ouest: Dakar abrite lundi un atelier du réseau paix et sécurité pour les femmes

Dakar — Dakar accueille lundi et mardi l'atelier transnational de production, de partage et de validation du statut et du plan stratégique du réseau paix et sécurité pour les femmes de l'espace CEDEAO (REPSFECO), a appris l'APS des organisateurs, ce dimanche.

La rencontre s'ouvre à partir de 8 heures à la Maison de la presse.

Son objectif est de "procéder au renforcement institutionnel du REPSFECO à travers la revue de son statut et la conceptualisation de son plan stratégique triennal pour une meilleure implication dans les processus de prévention des conflits et de consolidation de la paix conformément à son mandat".

De façon spécifique, il s'agira de "procéder à la revue et la validation du statut et du règlement intérieur du REPSFECO" et de "faire une rapide revue des outils comme le Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO (CPCC), l'acte additionnel de la CEDEAO sur l'Egalite Homme Femme pour un développement durable".

L'élaboration et la validation du plan stratégique triennal 2018-2020 du REPSFECO font également partie des objectifs spécifiques de cet atelier duquel il est attendu la validation du statut et du règlement intérieur réactualisé, ainsi qu'un plan stratégique triennal 2019-2021, etc.

Cinquante (50) participants sont attendus lors cet atelier, issus pour la plupart des cellules nationales RESPFECO, du Système des Nations Unies, des organisations de la société civile et du Centre de la CEDEAO pour le développement du genre (CCDG).

La rencontre est organisée en partenariat avec le CCDG et l'entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU-FEMMES).

Sénégal

CAN-2019 (Finale) Sénégal - Algérie (0-1) - Le rêve de tout un peuple se réalise

Le rêve de plus de 42 millions d'Algériens s'est réalisé vendredi soir, après la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.