14 Avril 2019

Congo-Kinshasa: Economie - L'UNIKIN offre à l'Etat des pistes pour la réduction des importations alimentaires

L'Université de Kinshasa, à travers la faculté des sciences agronomiques, projette d'organiser des journées de réflexion sur la réduction des importations alimentaires en RD. Congo, soit du 15 au 17 avril 2019. Ces journées de réflexion ont pour objectif global de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire et à l'amélioration durable et effective des conditions de vie des populations. Spécifiquement, ces journées visent à élaborer un programme de réduction des importations alimentaires en RD. Congo avec des résultats à court, moyen et long terme.

A en croire le vice-doyen de ladite faculté, le Professeur Jean de Dieu Minengu, les potentialités agricoles de la RD. Congo ne peuvent pas justifier les importations alimentaires qui, selon la Banque centrale du Congo, représentent en moyenne une valeur annuelle de plus au moins 1,5 milliard de dollars américains, c'est-à-dire le quart du budget 2018. Il est donc vrai, sans exagération, qu'à cette allure, la construction du bien-être commun risque de demeurer un vœu pieux. A l'en croire, « les importations de produits alimentaires ont augmenté de manière exponentielle pour approvisionner le marché intérieur des villes.

Cette évolution reflète l'interaction de trois facteurs : l'effondrement de la production agricole nationale, l'effet positif de la démographie sur la demande, et les effets d'une urbanisation galopante conjuguée à une paupérisation croissante d'une importante couche de la population», a-t-il expliqué. Ces importations alimentaires, a-t-il ajouté, constituent un frein au développement socio-économique du pays. Les grands centres urbains, en particulier Kinshasa et Lubumbashi, ne sont plus approvisionnés de façon générale par la production intérieure, mais par des importations, même pour des produits agricoles se trouvant en abondance dans le pays, tels que le riz, le maïs, l'huile de palme ainsi que la viande.

Une insécurité alimentaire permanente

Le vice-doyen de cette faculté, le Pr Minengu a fait savoir qu'en dépit du volume de ces importations, plus de 70% de la population congolaise vit encore dans l'insécurité alimentaire, soulignant qu'actuellement, la RD. Congo figure parmi les pays où le taux de malnutrition est plus élevé au monde et certaines tentatives du redressement du secteur agricole n'ont pas permis une réduction structurelle des importations alimentaires. Parmi les multiples raisons de cette situation, le professeur a révélé certaines. Entre autres, la réhabilitation des routes de desserte agricole avec une durée de vie très courtes, les politiques commerciales défavorables aux productions locales, les pratiques de certains dirigeants, plus préoccupés par leur enrichissement personnel que le bien commun, les politiques d'investissements guidées par des profits à très court terme, alors que le développement agricole doit être pensé dans la durée, les politiques économiques appliquées par les différents gouvernements qui se sont succédés depuis plusieurs décennies qui ont toujours privilégié le secteur minier et l'approvisionnement du pays à partir d'importations alimentaires.

Politique de développement agricole

Le professeur Jean de Dieu Minengu a souligné la nécessité de doter à la RD. Congo d'une politique adéquate de développement agricole pour promouvoir véritablement le secteur agricole, ensuite, intensifier l'agro-industrie à travers le pays afin de garantir une production agricole suffisante pour la sécurité alimentaire des Congolais. Pour apporter des solutions limpides, objectives et perceptibles sur le plan agricole, le Pr Minengu trouve qu'il est impérieux de mettre sur pied un programme agricole basé sur la réduction des importations alimentaires en vue d'assurer la sécurité alimentaire et de lutter contre la pauvreté ainsi que le chômage. Il convient de noter que les résultats sont attendus à l'issue de ces journées de réflexion.

Congo-Kinshasa

Violences en Ituri - Plus d'une centaine de morts en cinq jours

Des décès ont été enregistrés en moins d'une semaine lors des attaques à… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.