Guinée: Marseille - Bouna Sarr s'est fait chambrer

Marseille s'est fait peur samedi contre Nîmes. Alors que l'équipe menait 2-0 grâce aux réalisations de Germain et Gustavo, les Croco ont d'abord réduit le score sur pénalty et ont même failli avoir un autre en fin de match, dans les arrêts de jeu.

En effet, après avoir chuté dans la surface marseillaise, Bouna Sarr s'est emparé du ballon avec ses mains. L'arbitre a dans un premier temps sifflé un penalty pour Nîmes avant que la VAR n'annule la décision pour une faut préalable sur le franco-guinéen. Mais l'action a tout de même fait trembler les supporters marseillais et Sarr a été chambré.

« Il y a ce contact, je me laisse tomber et je prends le ballon. J'ai entendu un premier coup de sifflet qui venait apparemment des tribunes. J'ai eu cette nonchalance de mettre la main sur le ballon. Pour moi, à ce moment-là, il y a faute. Le joueur me touche, je prends un peu mon temps pour tomber d'où la confusion. Heureusement qu'il y a la VAR. J'avais peur que l'arbitre ne prenne pas en compte la faute, on le voit qu'il me touche. Je me suis fait chambrer dans le vestiaire », a confié le joueur avec le sourire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.