Afrique: CAN U17 - Momo sur les traces de Djibril Fandje Touré ?

La Guinée disputera dans quelques jours la 8ème phase finale de la CAN U17 de son histoire. A la veille du coup d'envoi, zoom sur celui qui pourrait être l'une des grandes révélations du tournoi.

La Coupe d'Afrique des Nations Total des moins de 17 ans est l'occasion pour l'Afrique de mettre en avant ses jeunes pépites. La Guinée qui a été médaillée de bronze au Gabon en 2017 avait vu de nombreux jeunes éclore et briller lors de cette coupe d'Afrique des Nations. Parmi eux, Djibril Fandjé Touré (16 ans) qui a terminé meilleur buteur de la compétition avec six réalisations en cinq matchs.

Il a également été désigné à trois reprises homme du match. A la coupe du monde qui a suivi quelques mois plus tard en Inde, l'attaquant guinéen marque deux buts en phase de groupes (contre l'Iran et le Costa Rica, ndlr) mais malheureusement, le syli cadet est éliminé très tôt et ne réussit pas à sortir des poules. Un parcours qui inspire fortement Momo Fandjé Touré, le frère de Djibril qui s'apprête à disputer la CAN avec la Guinée en Tanzanie.

Lors du tournoi de qualification de Dakar, Momo a laissé entrevoir son potentiel (2 buts en quatre matchs). Il a également fait parler de lui lors du tournoi international UEFA Assist Tournement Turquie 2019. « Sur le plan collectif et individuel, ce tournoi nous a beaucoup apporté dans la préparation de la CAN. Jouer la première CAN de ma carrière est une grande fierté non seulement pour moi mais aussi pour ma famille » fait-il savoir.

En Tanzanie, Momo Touré sera suivi de très près. La réputation de Djibril précédant déjà les Fandjé. Une pression supplémentaire sur ses épaules et un challenge qu'il se dit prêt à relever. « C'est une grande pression pour moi. Mais l'objectif c'est de faire une très bonne CAN. Je veux faire plus que mon frère. Je souhaite le dépasser. Je veux être le meilleur buteur et le meilleur joueur de notre CAN ».

S'ils ont le même patronyme, Djibril et Momo n'ont en revanche pas le même profil et n'évoluent pas au même poste. Le premier est un joueur de couloir et l'autre évolue dans l'axe de l'attaque. « La différence entre mon frère et moi est au niveau de l'agressivité. Mon frère est agressif, il est à l'aise balle au pied alors que moi ma qualité est niveau de mon sens de déplacement sur le terrain » explique le frère aîné.

La Guinée a effectué un stage de préparation de dix jours au Maroc début avril avant de s'envoler pour la Tanzanie où Momo Fandjé Touré espère marquer les esprits et marcher sur les traces de son frère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.