Sénégal: Protection de la nature et des oiseaux - Birdlife international ouvre son bureau régional à Dakar

BirdLife International vient d'ouvrir son bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest à Dakar. La cérémonie d'inauguration s'est déroulée avant-hier, jeudi 11 avril à Dakar. Cette organisation non gouvernementale, d'envergure internationale, à vocation de protection de la Nature et des oiseaux en particulier, œuvre, en collaboration avec les populations, pour la conservation des oiseaux et de leurs habitats, afin de pérenniser les ressources naturelles.

Ce nouveau bureau BirdLife à Dakar dispose d'une structure élargie avec une équipe composée d'au moins de 15 personnes qui exécutent des programmes de conservations prioritaires alignés sur la stratégie mondiale de BirdLife. Le bureau de Dakar est essentiel en raison de la nécessité de développer et d'assurer la durabilité des initiatives de conservation et de développement des partenaires en Afrique de l'Ouest. «Nous sommes très honorés d'ouvrir notre bureau BirdLife de l'Afrique de l'Ouest à Dakar pour plusieurs raisons. D'abord, Dakar est très important pour nous en ce sens qu'il connecte plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. Ensuite, le travail que nous faisons à BirdLife concerne aussi bien la terre ferme que la mer. Donc nous avons beaucoup de liens avec Dakar et nous espérons développer la pêche et la conservation animale dans cette zone», a indiqué Ademola Ajagbe, directeur régional du bureau Afrique de BirdLife.

Pour Charlotte Karibuhoye, directrice de la fondation Mava pour la nature en Afrique de l'Ouest, un bailleur de fonds qui finance BirdLife international pour réduire l'impact des activités pétrolières et gazières en milieu marin, il faut qu'il y ait des acteurs qui font la promotion du développement durable. «Aujourd'hui la conservation ne peut pas se faire si on ne prend pas en compte les priorités du développement durable. Pour se faire, birdLife est un acteur additionnel important pour renforcer le tissu des acteurs qui essayent de promouvoir le développement durable», laisse-t-elle entendre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.