15 Avril 2019

Sénégal: Le secteur des assurances pèse 175,320 milliards de FCFA en 2018

Le secteur sénégalais de l'assurance continue sa progression et avec à la clef la meilleure croissance de la zone CIMA et ce, en dépit de l'accompagnement de la tutelle car aucun accompagnement significatif de l'autorité n'a été noté.

Toutefois, les années à venir augurent de très bonnes perspectives. En effet, avec l'exploitation prochaine du pétrole et du gaz dont les réserves gazières sont estimées à 450 milliards de mètres cubes et 1,500 milliards de baril pour le pétrole ,le secteur des assurances sénégalais compte jouer sa partition pour mieux profiter des opportunités offertes et impulser une nouvelle dynamique de développement au secteur.

Dans ce sillage , un pool de souscription et de gestion des risques pétroliers et gazier a été mis en place au terme d'une Assemblée générale constitutive que l'Association des sociétés d'assurance du Sénégal (ASS) a tenu le jeudi 29 août à Dakar.

Le secteur de l'assurance continue ainsi de consolider ses acquis au fil des ans surtout dans ses compartiments IARD et Vie dont les chiffres d'affaires ont connu respectivement des hausses de 9% et 7,8% en 2018.

Le domaine d'activité IARD (Incendie, Accidents, Risques Divers) du secteur de l'assurance a enregistré un chiffre d'affaires de 113,769 milliards, en hausse de 9% par rapport à l'exercice 2017.

S'agissant de l'assurance-vie, le chiffre d'affaires atteint 61,551 milliards de FCFA en 2018 contre 53,304 milliards de FCFA en 2017.

Le marché des assurances, comprends 28 sociétés dont 19 spécialisés dans l'assurance-dommages et 09 dans l'assurance-vie.

Sénégal

Un rassemblement contre «l'opacité» des contrats pétroliers dispersé

Une vingtaine de partis politiques et d'organisations de la société civile avaient appelé à… Plus »

Copyright © 2019 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.