Cote d'Ivoire: Rappelé à Dieu le 9 mars dernier - Bernard Dadié repose à jamais au cimetière de Williamsville

C'est la nation, toute entière, qui a magnifié le père de la littérature ivoirienne. L'écrivain Bernard Binlin Dadié, rappelé à Dieu le 09 mars dernier à l'âge de 103 ans, a été inhumé hier au cimetière de Williamsville-Abidjan.

Et c'est une foule dans laquelle l'on reconnaissait des personnalités de tous les secteurs d'activités dont la Grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté, que l'auteur du célèbre roman "Climbié" a été honoré avant d'être conduit à sa dernière demeure après des hommages militaires et une messe de requiem.

Le tout a commencé, dans la matinée par la célébration eucharistique sur le parvis de la cathédrale Saint-Jean d'Abidjan-Plateau. Là, le cardinal Mgr Jean-Pierre Kutwa n'a pas manqué de décrire l'illustre disparu : « un homme affectif cultivant l'amour et vénérant la vérité ».

A la suite de tout le rituel qui sied en la matière, trois détachements de l'armée ivoirienne rendront les honneurs militaires à l'homme d'Etat, l'illustre citoyen en recouvrant son cercueil du drapeau national.

Lorsque tout cela s'achève, le cortège funèbre pouvait s'ébranler en direction de Williamsville pour le repos éternel de l'écrivain le plus traduit et enseigné dans les universités du monde.

Il est bon de noter que le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, luimême écrivain et présent à toutes les étapes, a témoigné la compassion du chef de l'Etat pour que le patriarche Bernard Dadié ait des obsèques nationales.

Bernard B. Dadié a abordé tous les genres littéraires: poésie, roman, chroniques, contes traditionnels et surtout théâtre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.